Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ton problème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Ton problème   Mar 21 Aoû - 9:50

Si on lit entre les lignes, on comprend que ta situation est incertaine.
Tu as un caractère très affirmé, tu es certainement capable intellectuellement mais tu as un problème relationnel.
Tu es une misanthrope (relis la pièce de Molière).
La vie en société ne supporte pas l'excès de franchise.
Or tu es consciente de la précarité de ta situation tant sentimentale qu'économique et sociale.

L'hypocrisie aussi détestable soit elle sur le fond est incontournable.
Tu te dois de cacher, mentir, aténuer, édulcorer, oublier pour pouvoir vivre en société.
Si tu ne le fais pas tu seras rejetée par la société.
Tu ne trouveras pas d'emploi à la mesure de tes compétences par exemple.

Moi, je suis un peu comme toi et j'ai payé très cher l'oubli de ces règles de vie, certes chiantes mais inévitables.

Je ne suis pas patron et je ne veux pas de telles responsabilités.
Mais si j'étais patron, je crois que je ne recruterais pas avec ce que tu laisses apparaitre de ta personne.

Les seuls emplois qui sembleraient de te convenir seraient ceux d'artistes capricieix pouvant exiger tout et n'importe quoi.
Mais es-tu une diva ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ton problème   Mar 21 Aoû - 14:16

Bien vu l'aveugle.

L'hypocrisie m'est intolérable. Mais je ne suis en aucun cas capricieuse. Du tout.

Je respecte et j'estime les gens qui me traitent avec dignité et respect. Dans le milieu du boulot, ce n'est pas toujours simple. Les patrons m'aiment beaucoup mais j'ai des blems avec les secrétaires.
Tu parleras peut-être de caprices mais quand une secrétaire s'en prend à moi dès qu'elle me voit, au point même de porter la main sur moi...
C'est arrivé. La fille me lachait pas.
Je fermais la fenêtre, elle l'ouvrait
J'ouvrais la porte, elle la fermait
Elle lisait mon courrier
Ne remplissait pas mes notes de piges, j'étais payée en retard
Elle me traitait comme son esclave...

Un jour, pour une connerie, elle m'a filé une baffe...
Une laborantine aussi, un jour, m'a envoyé un énorme coup de poing dans le dos, par derrière.

Je ne suis pas une diva, mais je souris beaucoup, j'suis "enervante", provocante. Là où d'autres râlotent, moi je me marre.
Je suis sexy, bien habillée, je change de fringues tous les jours et j'ai des tenues de wonderwoman qui ne passent pas inapercues. Il m'arrivait d'aller bosser en mini-short et cuissardes.

Oui, j'ai eu de sérieux problèmes relationnels au boulot car je baisais pendant les congrès. Je me levais des mecs puissants qui nous filaient ensuite 70 000 balles de campagne de pub, alors ça faisait chier les nanas de la pub.
J'ai été dénoncée.

Un autre m'a demandée en mariage et a appelé le DG pour qu'il me trouve un poste en Belgique, vu qu'ils se connaissaient de l'enfance. C'est mal passé.

Mon Redac chef qui m'adorait m'a dit :
— Catherine, soyez moins "flamboyante".
J'ai donc acheté des tenues moroses, du Guy Laroche BCBG
Puis j'ai coupé mes cheveux court.

Et il a encore insisté :
— Ce sont vos yeux.

J'ai enlevé mes lentilles pour des lunettes. Puis je suis tombée enceinte et me suis mise à mon compte. Je gagnais deux fois moins mais j'étais vachement plus tranquille, mes cheveux ont repoussé.

Je ne veux plus bosser pour un patron, je ne veux plus écrire sur un forum qui n'est pas le mien. Je ne veux plus qu'on me sermonne.
Il ne s'agit pas de caprice mais je suis comme je suis.
Je vais pas m'éborgner tout de même !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Ton problème   Mar 21 Aoû - 23:06

Admin a écrit:
Bien vu l'aveugle.

L'hypocrisie m'est intolérable. Mais je ne suis en aucun cas capricieuse. Du tout.

Je respecte et j'estime les gens qui me traitent avec dignité et respect. Dans le milieu du boulot, ce n'est pas toujours simple. Les patrons m'aiment beaucoup mais j'ai des blems avec les secrétaires.
Tu parleras peut-être de caprices mais quand une secrétaire s'en prend à moi dès qu'elle me voit, au point même de porter la main sur moi...
C'est arrivé. La fille me lachait pas.
Je fermais la fenêtre, elle l'ouvrait
J'ouvrais la porte, elle la fermait
Elle lisait mon courrier
Ne remplissait pas mes notes de piges, j'étais payée en retard
Elle me traitait comme son esclave...

Un jour, pour une connerie, elle m'a filé une baffe...
Une laborantine aussi, un jour, m'a envoyé un énorme coup de poing dans le dos, par derrière.

Je ne suis pas une diva, mais je souris beaucoup, j'suis "enervante", provocante. Là où d'autres râlotent, moi je me marre.
Je suis sexy, bien habillée, je change de fringues tous les jours et j'ai des tenues de wonderwoman qui ne passent pas inapercues. Il m'arrivait d'aller bosser en mini-short et cuissardes.

Oui, j'ai eu de sérieux problèmes relationnels au boulot car je baisais pendant les congrès. Je me levais des mecs puissants qui nous filaient ensuite 70 000 balles de campagne de pub, alors ça faisait chier les nanas de la pub.
J'ai été dénoncée.

Un autre m'a demandée en mariage et a appelé le DG pour qu'il me trouve un poste en Belgique, vu qu'ils se connaissaient de l'enfance. C'est mal passé.

Mon Redac chef qui m'adorait m'a dit :
— Catherine, soyez moins "flamboyante".
J'ai donc acheté des tenues moroses, du Guy Laroche BCBG
Puis j'ai coupé mes cheveux court.

Et il a encore insisté :
— Ce sont vos yeux.

J'ai enlevé mes lentilles pour des lunettes. Puis je suis tombée enceinte et me suis mise à mon compte. Je gagnais deux fois moins mais j'étais vachement plus tranquille, mes cheveux ont repoussé.

Je ne veux plus bosser pour un patron, je ne veux plus écrire sur un forum qui n'est pas le mien. Je ne veux plus qu'on me sermonne.
Il ne s'agit pas de caprice mais je suis comme je suis.
Je vais pas m'éborgner tout de même !!!

Non, pas besoin de t'éborgner.
Tu n'es pas un canon non plus.
Sois simple, c'est tout. Evite les excès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ton problème   Mer 22 Aoû - 13:18

Je te parles d'un temps où là j'avais trente ans !!!

J'en ai 46 aujourd'hui !!!

Et tout passe vachement mieux. Les hommes me désirent moins et les filles commencent à m'apprécier.

A trente ans, il est vrai que je dégageais un max. Là, en 2007, je suis plus sereine, plus tranquille, je ne cherche plus à séduire à tous prix. J'ai moins de besoins au lit, par ex.

A trente ans, j'en avais envie tout le temps. Il me les fallait tous. Et surtout les puissants.
J'y pouvais rien, j'avais le feu au cul. De 16 à 35/40... Fallait que je baise tout le temps. Comme une maladie.

D'où les yeux. Oui, mes yeux. Je les choppais d'un regard. T'as pas besoin d'être un canon comme dans les magazines. Quand tu as envie d'un bon coup de bourre, les hommes, ils suivent. Ca se voit dans tes yeux que t'es demandeuse au plum. Au contraire, les hommes vont volontiers vers les petites nanas joyeuses, alors qu'ils ont peur des gravures de mode, pas des petites nanas joyeuses.


Je me suis calmée vers 42, par là.
Le sexe ne m'a plus été indispensable. Progressivement, je m'y suis désintéressée.

J'sais pas pourquoi... Mes trois enfants qui grandissaient. J'sais pas, la pré-ménopause, les hormones. Ouais, progressivement, j'ai eu de moins en moins de besoins sexuels.

Et c'est tant mieux car j'en avais suprèmement marre.

OUF !!!

Là j'aime un homme qui vient m'honorer ce soir. Je l'attends avec impatience. Mais ce n'est plus maladif. Je l'aime et j'aime son corps et je le désire parce que c'est lui. Et j'espère de lui qu'il saura me caresser me pénétrer, me faire jouir, il y parvient particulièrement bien et je ne cherche plus ailleurs.
Ma libido n'est plus que pour lui.

J'suis rangée des voitures, à 46 ans, j'ai enfin la paix.
Toute confiance en lui.
Je l'attendais depuis des années, je l'ai trouvé.

ENFIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ton problème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ton problème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» Problème application eyeliner !!!!
» Problème de déglutition
» Problème Linguistique (Conjugaison)
» pas de travail pas de problème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: Bienvenue chez Kti :: Ici on raconte sa journée-
Sauter vers: