Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réponse au MP2 de PM

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Réponse au MP2 de PM   Mar 7 Aoû - 15:25

Vrai qu'avec la nana sur Internet (octobre 2005-janvier 2006), j'y ai drôlement cru à tord.

Mais la rupture ne m'a pas fait souffrir. J'ai juste pleuré quand j'ai vu que c'était une femme, mon bandeau retiré. Oui, je me suis effondrée, comme si le sang quittait mes veines.
Ce jour-là, elle m'avait envoyé un poème de Verlaine qui m'avait bouleversée :

J'ai peur d'un baiser
Comme d'une abeille.
Je souffre et je veille
Sans me reposer.
J'ai peur d'un baiser!

Pourtant j'aime Kate
Et ses yeux jolis.
Elle est délicate
Aux longs traits pâlis.
Oh! que j'aime Kate!

C'est Saint-Valentin!
Je dois et je n'ose
Lui dire au matin...
La terrible chose
Que Saint-Valentin!

Elle m'est promise,
Fort heureusement !
Mais quelle entreprise
Que d'être un amant
Près d'une promise!

J'ai peur d'un baiser
Comme d'une abeille.
Je souffre et je veille
Sans me reposer:
J'ai peur d'un baiser !

Mais notre rupture ne m'a pas fait davantage souffrir, car elle est venue de moi et a été très progressive. J'avais perdu toute confiance en elle.

Depuis cette histoire, je ne suis tombée amoureuse de personne, il n'y a aucun investissement profond. Attman aurait tendance à m'énerver quand il s'acharne et Didier est marié, et trop moralisateur, pas assez délirant.

Avant la fille, j'étais tombée très amoureuse de l'instituteur de ma fille, dès notre seconde rencontre, en septembre 2002. J'ai mis plus de quatre mois à parvenir à le mettre dans mon lit.

Et à partir de là, je n'ai cessé de souffrir : il aimait sa femme, m'en parlait beaucoup, m'accordait très peu de temps. J'étais dépassée par cette passion, je ne pouvais que m'y résoudre et attendre qu'elle cesse. J'ai essayé en vain de rompre dès le mois d'avril... Puis j'y suis enfin parvenue en août, quand il est parti passer ses vacances en famille.
On se parlait tous les jours sur Internet, mais moi, j'étais intarrissable alors que lui ne répondait que brièvement. Alors le 18, j'ai craqué et lui ai annoncé que c'était fini.

Il l'a vachement mal vécu. Il m'a fait la gueule toute l'année suivante, alors que c'était encore l'instit de ma fille et que j'avais encore des sentiments d'amitié pour lui.

Tu vois, pour résumer, je rencontre beaucoup, j'ai "la cuisse légère", mais je tombe rarement amoureuse : tous les trois ou quatre ans seulement.

Suis-je fragile ? Sans doute... Mais ce ne sont pas vraiment mes histoires de cul qui me font mal. C'est plutôt le temps qui passe, les enfants qui grandissent et qui partent, les parents qui meurent.
Tous ces deuils inéluctables.

Et puis l'idée d'être obligée de bosser pour vivre.
Aucun métier ne me tente à part celui d'auteur.
Je ne veux plus sortir de chez moi pour aller gagner ma croûte. Le répétitif, les transports en commun, les secrétaires revèches, les patrons chiants, le week end qu'on attend avec impatience, les lundi déprimants, les cinq semaines de cong pay...

Ca oui, ça, ça me déprime à donf !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
 
Réponse au MP2 de PM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réponse multiple
» On a eu notre réponse!!
» Que faire de message sans réponse?
» Bonne anniversaire Bill, réponse de..Mandela
» Réponse commençant par la lettre de ton Prénom (Nouvelle version)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: Bienvenue chez Kti :: Ici on raconte sa journée-
Sauter vers: