Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La chute : Faux départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 2:34

J'en ai parlé avec Marie, on a bien ri...
Moi, je m'en tape, un riad ou mon toît, du moment que je peux écrire...
Mais là ça devenait drôle : ma fille poursuivre ses études là- bas ???

Ouarf !

Suivre Thierry qui change de boulot comme de chemise, avec jamais, jamais de sécurité !!!
Il me dit , toujours ce matin :

_ Mais tu gardes ton appart, tu le loues, c'est tout..
Et quand t'en auras marre de la belle vie, hop, hop, tu rentres.

Moi, la belle vie j'l'ai d'jà.

Je suis tranquille pépère chez moi, je suis triste, voire même despérée à cause de Mat et de mon papa... Mais j'ai la belle vie, j'en fous pas une, j'écris comme je veux et j'élève ma fille comme je veux.

Sauf que Thierry détruit mes textes et que ma gamine râle pas mal, du genre :
" Tu ne t'occupes pas assez de moi, maman".

Oui, j'ai avoué, oui Marie Chérie, je te délaisse depuis quatre ans parce que j'ai voulu "refaire ma vie" avec un homme, très très prenant.

Mais les choses vont changer maintenant.

Je n'ai pas besoin de lui, j'en suis même saturée.

Il a osé virer des textes importants à mes yeux. (Il m'a menacée, il m'a fait peur).
Il a osé transactionner pour mon garage. Dans mon dos.

(Ah je te l'avais pas dit ? D.C. m'a tel pour ton garage...)

Maintenant, j'ai pigé, parce quand je lui ai demandé des comptes, ce soir, au téléphone, il a osé me répondre :
_ Ben oui, mais tu ne sais rien faire toute seule. Sans moi, t'es rien que rien.


Dernière édition par Eve le Jeu 15 Déc - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 16:56

Mon fils Mat m'a tel today et j'en suis enchantée.

Il parlait très clairement, sortait d'une séance d'ergothérapie, et attendait la prochaine, en début d'après midi.

Il adore ces séances (poterie, peinture sur soie, atelier écriture...), mais il était contrarié car son salopard de toubib l'a engueulé car il est arrivé en retard à son rendez-vous psy.
_ Ben oui, mais tu ne peux pas être partout !
_ Ben oui, je lui ai dit que j'étais en ergothérapie, mais n'empêche qu'il m'a gueulé dessus !
Lui, il arrive en retard comme ça l'arrange, mais moi, il me blame parce que je suis ailleurs !
_ Ben ouais, mon Mat, ils sont très cons, les psys, très obtus, mais il faut respecter la hierarchie.
Par ex, en ce moment, Marie revient régulièrement à la maison, en plein milieu de la matinée :
Prof absent, prof absent, prof absent.

Elle va, elle vient, un coup c'est le prof d'anglais, un coup c'est le prof de math, un coup l'histoire géo...
Y'a une épidémie de grippe aviaire dans son lycée ou je rêve ?
Ben, je lui dit qu'elle, la petite, elle est blamée quand elle arrive cinq minutes en retard, mais qu'eux, ses profs, ils ont le droit de sécher les cours en toute impunité.

C'est comme ça, la hiérarchie !

Il faut l'admettre.

Ca commence par les parents, qui ont quasi un droit de mort ou de vie sur leurs enfants.
Et puis, ça continue avec les enseignants.
A sept ans, t'as déjà plus le droit de te curer le nez en classe. Ou de regarder voler une mouche.
Faut que tu restes très attentif sur ton cahier spirales et ton stylo, faut pas qu'il bave.

Mais eux, hop hop, ils font facile la grève.

C'est le principe de la hiérarchie.
Faut s'y plier pour "réussir dans la vie".

Au moins savoir parler français sans faute d'orthographe.
Oublie, oublie, la défection de ton prof et ses remontrances, te laisse pas abattre pour ça, profil bas, profil bas.


Dernière édition par Eve le Jeu 1 Mar - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 17:18

On a parlé longtemps, il était gai et j'étais fun, j'avais dormi huit heures de suite sans me réveiller toutes les trois heures.
Mouais, ça le fait bien, je cicatrise et j'ai même été chez ma jolie boulangère, pour du pain et
"Un oranais ?"
Y'a Woll !

Ah comme elle est sexy !

Ce coup de fil de Mat m'a fait un bien fou car d'habitude, c'est moi qui l'appelle.

Initiative inhabituelle qui m'a confortée dans l'idée qu'il allait mieux, qu'il allait bientôt sortir de cette auberge puante.
Il paraît que Sim s'est trouvé une nouvelle copine.

Super !

Je ne veux pas jouer à la mère juive mais Marine me semblait bien trop sèche pour lui. Bof, bof, à lui de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 17:39

On a parlé, Mat et moi, de fringouilles, car je m'étais plantée sur la quasi totalité de mes achats de Noel pour lui !

J'avais commandé chez "Atlas for men", une jolie marque sur le net qui livre à domicile.

J'avais vu dans "Voici" des photos de Brad Pitt qui portait vachement bien le déguisement cow boy, actuellement très en vogue.

Le style Navarro.

Suédine aux épaules, quelques dessins apaches, gilet du genre : "l'Arnaque" (Paul Newman et Robert Redford). Steston sur la tête. Ca le faisait question style.

J'était contente de mes commandes jusqu'à ce que je reçoive le colis.

Ah ! En M, la plus petite taille du catalogue, on pouvait mettre un veau juste dans une manche de la chemise suédine !

Rien n'allait à Mathieu, une fois le colis ouvert !

Ah quelle angoisse, une centaine d'euros d'euros tout de même et j'étais mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 17:58

Alors j'ai distribué dans mon entourage.

Marie, d'emblée, s'est approprié le Stetson, le chapeau de vacher de l'univers de la steppe des Etats Unis.
Et pis, j'ai offert à Ahmed le gilet Apache.
Et à Thierry la chemise en suédine qui lui allait comme un gant.

Elle était douce, jolie, vraiment jolie mais Mat aurait nagé dedans (et encore un max de problèmes avec les beaups).

Ca va je suis contente, j'ai ravi tous mes proches et y'a un beau sapin dans mon salon.

Avec une magnifique étoile sur le sommet.
Et pour mon Mat, il est content, déjà :
-Un lot de cinq paires de chaussettes "étoile des neige"
- Des mules confortables "étoile des neige"
- Et un super sweet de Bicker, le genre que tu arraches sur ta moto.

On verra s'il lui va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 18:58




Donc tout va bien, vacances...

Cadeaux, et bien sûr, la jolie voix de mon garage qui me le vend le 21 décembre.

Comment aller là-bas ?

C'est un endroit bouclé de partout, en caisse, c'est l'heure et demi.

Non, non, je vais louer un moto taxi. Thierry m'a laissé le casque de nos jolis amours.

Hop hop, je règle mes dettes.

Hop hop, pas Miami, ni les survitrines de vieux chnocks, ni la BRDE...

Hop hop, la paix !

Et mon pognon pour moi et mes enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 19:01

J'ai tout gardé, T.

Avec l'aide de ma fille, on a sauvergardé tout.
Tu n'avais pas le droit de détruire ce que j'écrivais...

Pas le droit de me menacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 19:38

Il m'a viré mes textes sous la quasi torture !

C'est qui ce type ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Lun 12 Déc - 19:42

LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mar 13 Déc - 16:52

Ah qu'il est doux d'être enfin seule !

Plus d'appels toute la matinée, Thierry se tait.

Et Youp là boum, je peux dormir jusqu'à plus soif.

Les ordres de mes patrons, quand j'étais dans la vie active :

"Catherine, tu as écrit ... page huit, es tu sûre qu'il s'agit bien du produit ...?"

Même le dimanche matin, j'avais droit aux appels incessants de mes patrons.

Mais eux me payaient. Je vivais grassement.
Ils me réveillaient, ils me harcelaient par tel, fallait tout vérifier et tout revérifier, à toute heure du jour ou de la nuit.
"Catherine, pouvez-vous vous rendre à la soirée Jean Lenègre de demain ?"
_Bien Sûr, Philippe, où ça ?
_ A la Vilette, vous verrez, c'est moderne.

Oui, et je rentrais à deux de la nuit, fourbue.
En taxi, au frais de la société.

Qui gagnait 20 000 euros tranquillement, tandis que je me les gelais à attendre un taxi dans une cité perdue.

Moi, j'en gagnais 2000, alors je fermais ma gueule à chaque congrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mar 13 Déc - 16:58

Ah qu'il est doux d'être enfin seule !

J'ai faim de nouveau, je voulais rompre avec Thierry pour ce test-là.

Pourquoi n'avais-je plus le moindre appétit ?

Il est vrai que rester allongée 18 heures sur 24 n'ouvre pas franchement l'appétit, mais là, il devenait urgent de trouver une solution, ou bien j'achetais un caveau direct.

Non, non, depuis hier, j'ai faim de nouveau.

Je me suis gavée de pain et de chocolat cette nuit, après un bon ragout de veau/coquillettes.

Thierry me stressait à donf et vive la liberté !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 17:49

Il m'a appelée, vers 23 h 45, hier nuit.

Je m'étais envoyé deux épisodes de "Présumé innocent", présentés par Jean Marc Morandini, et j'étais encore sous le choc.

Une femme qui accouche seule, cache ses grossesses et enterre tranquillement trois de ses morts-nés dans le congélateur.
Une gamine de 13 ans, interne dans un CHU, qui part à la chasse aux champignons "hallucinogènes" avec un pote de 17 ans, pour ne plus jamais revenir. Pour cause, on la retrouve étranglée et violée dans le périmètre avoisinant. Et calcinée aussi.
Elle fréquentait deux jeunes garçons, lequel était coupable ?
L'un a purgé dix ans de peine, mais il déclare depuis toujours que c'est l'autre qui a fait le sale boulot.

Et puis un père, qui a tout simplement buté ses trois enfants.

Sa femme demandait le divorce, il a vu rouge, et un soir de garde partagée, il a essayé de tuer l'ainée d'un coup de carabine dans la tempe. La balle a ripé, alors il l'a achevée dans la baignoire. Il a noyé sa fillette de quinze ans, tranquillement. Puis s'est emparé des deux autres, quatre et deux ans, pour leur faiire subir le même sort.

Il ne supportait pas que sa femme refasse sa vie. Trois cadavres innocents dans une même baignoire !

Quel con !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 17:58

Je ne devrais pas regarder ce genre d'émission, mais au moins, ça avertit.

J'ai hésité à décrocher pour répondre à Thierry.
Quatre ans d'amour que j'envoyais valser, quelles réprimandes ?
Pouvait-il me faire plus mal que la mise à sac de mon forum ?

J'ai répondu, mais suis restée très claire sur mes positions :
Il m'effrayait et je ne souhaitais plus le revoir.

Même pas cinq minutes.

Et juste avant de raccrocher, il a articulé :
_ Je vais pas bien, Cathy, pas bien...

Tant pis, il fallait y penser avant. Faut réfléchir aux conséquences de ses actes avant de les accomplir.
Longtemps que j'en avais marre, moi, de ses appels et de ses réflexions sur la tenue de l'appart et de ses demandes de fric.

Je n'en ai pas, du fric, j'ai été interdite deux fois pour dépassement de mon découvert et avant hier, il me tape un chèque de quinze euros pour recharger sa batterie Bouygues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 18:01

Et puis surtout, surtout, son intrusion chez moi, machoires serrées...
Pour dégommer mes textes.

Qu'il aille se faire pendre ailleurs et je ne veux plus qu'il appelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 61
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 18:06

Cathy, je prends 5 minutes pour te répondre avant un rv, je ne t'ai pas appelé hier soir et nous ne nous sommes pas parlés!!
Quant aux 15 euros, je te les ai donné en liquide mais j'ai reçu ma cb aujord'hui, en effet je te rappelle que je l'avais perdu
avec mon portefeuille.
Bisous (quand même!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 18:45

Si, si Thierry, tu m'as appelée hier soir, juste après Morandini.

Enfin, pendant, mais j'ai lâché sur la seconde partie qui répertoriait les infanticides notoires.

Trop dégueu, j'ai lâché et je t'ai eu au tel, mais on a peu parlé.

J'ai très vite raccroché.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 18:49

Et puis de toutes façons, quelle importance, si on a pas les mêmes souvenirs ?

Madame A. va passer demain pour me nettoyer l'appart, j'ai cuisiné un bon pâté de légumes ce jour.
Et je remarche et je remange, et je redors.

Je m'estime heureuse.

Quand je dis que c'est fini entre nous, je ne blague pas.
C'est pas pour te faire de la peine, c'est juste que je suis mieux sans toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 19:08

Oui, j'ai la trace sur mon portable, tu m'as appelée à 23 : 41 précisément.

D'une petite voix faible.

Mais je ne souhaitais pas être gentille car sinon, on en finit plus, or nous avons rompu, point barre.
Il ne fallait pas virer mes textes.

(Je ne t'embrasse pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 19:47

Et pour enfoncer le clou, parce que je ne veux PLUS RIEN entre nous.

Ne te faches, pas, ne t'avises pas de nous menacer, Marie et moi.

Reste poli.

Allez, salut !

C'est juste une fin de couple.
Tu t'en remettras.

Je te souhaite une très jolie fille, aimante et douce. Une jolie fille jeunette.

Faut que tu refasses ta vie et moi, j'vais vendre, bien sûr que je vais pas rester dans ce trou paumé que tu m'as imposé !

A part le bar d'Ali, c'est la mortitude dans ce bled crad !





Dernière édition par Eve le Jeu 15 Déc - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 61
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 20:33

Tout d'abord je ne veux pas me facher et encore moins vous menacer, je ne t'ai jamais imposé Courbevoie, n'oublie pas que
tu devais la somme de € 22.000,00 au syndic dans le 15ème.
Je vais à l'occasion faire du rangement dans ma cave ce qui me permettra de te debarasser de mes disques, j'ai retrouvé encore
des vêtements à toi, j'en profiterai pour te les rapporter, il n'y a aucun sentiment de haine en moi, simplement
de la tristesse. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 22:15

Ne sois pas triste, Thierry.

Les choses vont et viennent, entre les couples comme sur la plage, l'influence des marées.

On a vécu de beaux moments et je t'en suis reconnaissante, j'ai de jolis souvenirs.

Je ne regrette rien de ce qu'on a partagé, malgré l'orteil cassé derrière la porte et ma chute dans la cuisine.

Le p'tit orteil, oui, j'ai eu mal, mais il a facilement cicatrisé (fracture tout de même).

La chute dans la cuisine ? Ben ça a pris davantage de temps....

J'y ai laissé mes cheveux.

Au bout du compte, je dirais que tu a été très gentil, très affectueux, prévenant, mais que tu ne m'a pas franchement réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 61
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Mer 14 Déc - 23:41

Je ne peux pas faire le deuil de quatre années et demi en cinq minutes!! Comprends le, tu sais tu avais déjà ce problème de cheveux quand je t'ai connu
mais ca ne me dérangeait pas, allez je vais essayer de dormir, je vais m'aider par notre ami lexomil, je ne veux pas tomber dans ce
piège médicamenteux.
Je serai toujours la pour toi si tu le souhaites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Jeu 15 Déc - 9:16

Il ne sert à rien d'être repenti et très gentil après.

Quand le mal est fait...

Tu es bien placé pour savoir, Thierry, que l'amour est très fragile, qu'il y a des limites à ne pas dépasser.
La violence verbale, j'arrive à relativement la supporter car ma mère m'insultait constamment, elle me traitait même de "pute", de "canard boiteux", ou de "honte de la famille".

Tout ça parce que j'allais au lycée en mini jupe et que les copains de mon frère aîné (et de mon petit frère aussi) n'étaient pas insensibles à mon charme.
Je m'habillais en minijupe car mes cuisses étaient la seule partie un peu charnue de ma maigre anatomie d'anorexique.
Et les copains de mes frères, je les ai rencontrés parce qu'elle les invitait tout le temps à la maison.

Jamais de copines à moi, toujours une floppée de mecs.

Malsaine.

Je supporte quelques réflexions, j'ai supporté ton "Là, maintenant, tu la fermes !", le soir où ton pote Bruno est venu dîner chez moi, mais je t'ai tout de même viré, souviens-toi. Pas quitté, mais viré ce soir-là.

La violence physique, je ne peux la cautionner, l'admettre.
Elle laisse des séquelles à très long terme, tant morales que physiques.

Et là, après la chute, j'ai vraiment trop souffert.

Six longs mois de douleurs atroces, d'impotence, de déchéance... Je faisais pitié.

Plus jamais cela.


Dernière édition par Eve le Jeu 15 Déc - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Jeu 15 Déc - 9:27

J'ai un blouson à toi, et tes bottes de moto.
Mais je ne souhaite pas te revoir dans l'immédiat.

Tu m'as fait peur la dernière fois que tu es passé. Tu m'as rappelé de sales souvenirs.

Jean se contenait quand il avait envie de me taper dessus. C'était très perceptible, un froid glacial, comme dans les films gore, quand tu sens la tension monter et que tu te dis :
"Je fais quoi, là, maintenant, pour calmer le jeu ?"

Je ne veux plus revivre cela, sinon, je n'aurais pas divorcé d'un radiologue, pas porté plainte, j'aurais fermé ma gueule, destabilisé la conasse qui tentait de lui mettre la main dessus.

Vrai qu'il la fréquentait en douce mais c'est moi qui ai demandé le divorce.
Je ne crois pas qu'il souhaitait divorcer car lorsqu'il a reçu l'assignation, il est devenu FOU :
"Tu veux la guerre, eh ben, tu vas l'avoir !"

Je ne veux plus vivre ce genre d'angoisse, de conflit, d'emmerds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve



Messages : 396
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   Jeu 15 Déc - 10:02

Pour résumer : on se reverra un jour ou l'autre, pour tes disques, ton blouson, tes bottes de moto et ces fringues à moi que tu dis être chez toi.

Mais pas avant l'année prochaine.

Je redors, je remange, je remarche.
L'équilibre est encore fragile et je ne tiens pas à ce que tu perturbes ma lente rééducation.

Nous ne sommes pas encore prêts pour une rupture à l'amiable. Tu me fais peur et tes disques, depuis le temps qu'ils stagnent chez moi, ils peuvent attendre l'an prochain.

Hors de question que je risque un pain pour du vinyl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chute : Faux départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chute : Faux départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faux sucre
» FAUX CILS ADDICT PAR ICI
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Départ anticipé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: A lire :: Contes et nouvelles-
Sauter vers: