Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans la série : "Simon a..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 1:13

Ben finalement, je ne vais pas aller à l'hosto.
Ma valise est nickel prête mais je ne vais pas appeler le SAMU.
La dernière fois que je me suis retrouvée aux urgences (en tant que
patiente), c'était en l'an deux mille. J'avais fait une syncope dans
mon salon.
Beaucoup de soucis dans tous les sens, un déménagement qui m'avait pompée, pompée, des voisins chiants, mais chiants :
les portes de l'opticien qui claquaient au rez-de-chaussée, parfois
dix-huit fois de suite, sa clim qu'il avait placée contre MON mur et
qui vrombissait toute la journée, et même la nuit, quand il oubliait de
l'éteindre.
La batterie et le cor de chasse du voisin du troisième...
Ils étaient arrogants, en plus, ils me minaient la vie (j'écrivais mes
articles médicaux chez moi) mais impossible de leur faire entendre
raison.
J'ai fini par tomber malade et j'ai atterri à l'hosto.
Ah quelle horreur ! J'ai patienté six heures dans le courant d'air, dans le couloir, aucune chambre n'était libre.
Pour finalement m'entendre dire que j'avais effectivement des troubles
du rythme cardiaque, des extrasystoles ventriculaires trijéminées.
Quand j'ai vu qu'il y avait encore plus de bruit à l'hosto que chez
moi, oulah.... J'ai signé une décharge et basta, j'me suis cassée au
matin.
A l'hosto, on se repose pas. Ca crie partout, de nuit comme de jour,
les infirmières parlent fort dans les couloirs, on te dérange toutes
les dix minutes pour prendre ta tension ou ton sang, ou pour te foutre
un thermomètre dans le cul.
Pire que mon voisinage !


Dernière édition par Admin le Lun 6 Oct - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 1:32

Non, non, j'irai pas à l'hosto, je vais me remettre toute seule. Je sais exactement ce que j'ai : une déception amoureuse.
Inutile d'en rajouter avec un séjour pénible de prisonnière, une
promiscuité fatigante, des visites intempestives de soignants, l'ennui,
l'ennui... Et l'insomnie dans le noir pour pas réveiller le voisin.
Tu sors peut-être guérie de l'anorexie mais crevée du manque de sommeil et déprimée de l'ennui.

De faire ma valise m'a réussi, (un électrochoc) : j'vais pas me faire
chier allongée 19 sur 24, dans un tout petit lit et avec une voisine
qui ronfle, alors que je ne suis pas plus malade que le mois dernier.
Juste déçue (dégoutée).
C'est Thierry que je gerbe et que je chie liquide.
Il ne vaut pas la peine que je persiste à me meurtrir, or, l'hosto aurait été le pompon !
C'est lui qu'est naze, c'est moi qui trinque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 2:01

Ah là, là, j'ai encore failli me faire avoir !
Un peu plus, je dormais cette nuit dans un lieu vachement moins
confortable que chez moi, avec davantage de boucan encore et des tas de
blouses blanches qui te dérangent tout le temps.
Tout ça pour un bonhomme qui veut t'épouser le lundi et qui le mercredi, vit chez une autre ?
Au moins, sur ce coup-là, mon expérience des hommes m'aura servie. D'ailleurs je n'ai plus ni la chiasse, ni la gerbe.
Oui, oui, le coup de l'hosto m'a servi d'électrochoc : l'hôpital, tu
sais quand tu y rentres, mais tu sais pas quand tu en sortiras, faut
vraiment être sub-claquant pour accepter de s'y rendre.
Je ne suis pas déprimée du tout de ne plus revoir Thierry puisque j'ai même annulé son RV de .... Je sais plus le jour exact.
Pour retomber sous son charme ?
Pas question !
Il ne me manque pas vraiment, je suis plutôt colère : il s'est bien foutu de ma gueule.

Mes problèmes digestifs devaient être psychologiques car ils se sont
envolés d'un coup, je n'ai plus mal nulle part et j'ai même faim. Très
faim.
Il ne s'agissait que d'une contrariéte passagère qui ne méritait pas
que je perturbe ni la vie de mes enfants, en pleine rentrée scolaire,
ni la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 2:03

Je vais me cuisiner des pâtes au parmesan.
Mhhhh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
stellamaris

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 03/06/2008
Age : 56
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 7:53

Si ça passe, c'est génial, et tu pourras en effet te remettre à la maison; j'en serais le premier ravi pour toi. Mais, si tu ne continues à "gerber et chier liquide", je suis désolé pour toi, mais l'hosto sera la seule solution, il faudra bien que tu sois sérieuse !

Je t'embrasse très fort, bonne chance ! Bises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stellamarispoemes.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 10:44

Coucou Stella !

J'ai at home tous les médicaments nécessaires :
- Primpéran contre les nausées/vomissements
- Smecta contre la chiasse
- Sédatif PC, un truc léger qui ouvre l'appétit
- Propanolol pour mon coeur
- Ultra-Levure pour reconstruire la flore intestinale + Actimel qui recharge en glucose
Et Simon qui, même s'il râle, me fait les courses et tire du liquide.
Et Marie qui, même si elle râle, me descend les poubelles.
J'suis parée pour une bonne dizaine de jours.

Il faut que j'évite ce putain d'escalier tant que je n'ai pas repris du
poil, il est criminel. Mon père le détestait. Mon voisin de palier
s'est dévalé les marches sur le dos, je l'ai relevé une fois, en bas.

Quant à Thierry, je ne sais si j'ai intérêt à le revoir pour l'instant.
Je préfère m'en passer et éviter l'hôpital.

Tout, tout, tout, sauf l'hosto. On dort mal la nuit, trop de bruit dans
les couloirs, trop de lumière ; on ne peut pas récupérer dans la
journée, trop de passages dans les chambres. Et puis la bouffe est
dégueulasse.
Je vais transformer mon appart en hôpital et Simon et Marie en infirmiers et en cuistots.
Et pour les visites, j'appellerai mes potes.
Je sais ce que j'ai (chagrin d'amour), pas besoin d'examens complémentaires.
Et comme je suis toubib, je peux me faire toutes les ordonnances que je veux.

Bonne journée et à bientôt, je file me recoucher.
A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
stellamaris

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 03/06/2008
Age : 56
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 13:34

Tu nous tiendra au courant pour nous dire si tu arrives à manger - et à garder - ou non ! On te surveille !

Si ça passe, aucun problème pour l'hosto à la maison. Mais sinon, il faudra bien que tu t'y résolves !

Bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stellamarispoemes.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 14:41

Lol, Stella,

Bien sûr que c'est jouable et je dirais même idéal, l'hosto à la maison.
Je compte bien me soigner moi-même. Ca y est, j'ai les médocs adaptés à
mon cas, j'ai établi mon diagnostic (chagrin d'amour), j'ai ma chambre
seule, tranquille.

On les maltraite, à l'hôpital, les pov malades, j'ai exercé dedans dix ans, je sais de quoi je parle. Y'a aucun respect.
Certains ne s'endorment pas avant cinq du mat, il ronflent enfin à sept mais on les réveille d'office pour le p'tit dej.
Or, ils n'ont pas faim du tout ! Ils cherchent à récupérer de leur nuit blanche !
Y'a un boucan !
Les infirmières, surtout les Blacks, parlent fort (c'est pas du
racisme, juste un constat), les roues du chariot des plateaux repas
crissent sur le sol, les portes des chambres s'ouvrent et se ferment en
claquant :
"Missié, faut se réveiller... Missié, c'est la petite déjeuner..."
Ensuite, une armada de docteurs qui se la pètent en blanc, sthétoscope
au cou. Le pov malade émerge à peine qu'il doit rendre des comptes.
Thermomètre dans le cul, prise de la pression artérielle, stressant, stressant, l'hosto, en France, c'est pas marrant.

En clinique, c'est plus cool, mais plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 14:53

De surcroît, dans les hôpitaux de l'APHP, le chef de clinique enseigne
aux étudiants qui suivent derrière. Le pov malade se retrouve entouré
d'une armada d'ados, et doit subir l'examen clinique devant témoins.
La honte !
Aucune pudeur, aucun respect !
Il est à poil tout démuni dedans ses draps, on le découvre et le chef
de clinique se sert de lui comme d'une carte de géographie :
_ Par où passe ce fleuve-là ?
" C'est l'artère fémorale"
"Très bien, et celle-ci ?"
" Euhhh.. la carotide ?"
"Très bien, et celle-ci ?"
" L'illiaque interne ?"
" Ben non, l'illaque externe, jeune homme... Révise tes cours !"

J'ai détesté ses études.
J'avais la honte, j'avais la honte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
stellamaris

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 03/06/2008
Age : 56
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 14:53

Peut-être ... Mais ils ont des moyens que tu n'as pas à la maison : perf, ... Donc, je me répète : Si tu arrives à garder ce que tu manges, aucun problème pour l'hosto à la maison, sinon il faudra bien que tu t'y résolves ...

Très grosses bises, bonne après-midi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stellamarispoemes.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 14:58

Je ne me retrouverai pas à l'hosto à cause de Bogoss. Hors de question.
Déjà, sa moto, j'étais frileuse...
Mais il ne m'enverra pas à l'hosto.
Je sais trop comment ça se passe.
J'ai TOUT pour être heureuse. Trois enfants en bonne santé, des amis,
en chair et en os et virtuels mais qui m'aiment bien, un appart
magnifique (des chiottes neufs)
et l'envie d'être heureuse.

Je dois juste me remplumer, je sais comment faire, je suis médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 16:51

En revanche, j'aime encore Bogoss.

Là est mon tendon d'Achille.
Ma fragilité.
Il me manque.
J'ai envie de ses bras.

(Pourtant c'est un sale con, qui vit avec une autre par intérêt (ou pour me faire chier, ce qui n'est pas exclu).

Est ce que je l'aime encore ?
Oui.

Il a détruit ses deux précédentes épouses, or il ne le souhaitait pas.
Mais faut se méfier des hommes trop beaux, trop bien habillés, avec des
Rolex en or au poignet et qui chevauchent des kawa mille.

Mais en même temps, c'est pas sa faute. Il est émouvant, vaillant.
On dirait qu'il est handicapé par une éducation spéciale.
Par un charme extraordinaire.

Il ne voulait pas les détruire, c'est pas délibéré.
Il est archi séduisant, donc on tombe toutes dans le panneau, il sévit malgré lui.
Il ne veut pas nous faire du mal.

Je suis un peu pareille........................................
J'ai détruit pas mal de garçons
Et l'un s'est suicidé à cause de moi.
(Par bonheur, il s'est raté).
L'autre a redoublé trois fois sa terminale.

On est des monstres.

Pourquoi ?
Parce qu'on est beaux, gentils, intelligents et qu'on cherche notre
alter ego. Rien ne correspond donc on se lasse vite, y'a pas de
répondant.

Et ça devient lourd, à force, quand tu tombes sur des gens que tu comprends très vite que ça collera pas de toutes façons.
Et sa grosse vache meuh meuh, il l'épousera jamais, elle est trop pitoyable.

Je ne cherche pas à me remarier, mais ce que je veux dire, c'est qu'on
est TRES exigeants, Thierry et moi, et donc, on aspire au top
(physique, intellectuel, fric, avenir)

On est des monstres d'exigence.

(Sans compter sur la baise, faut assurer, avec Thierry, comme avec moi, je ne supporte pas qu'on me néglige au lit).

Et j'ai un sacré appétit, faut assurer, sinon, je cocufie sans aucun état d'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 17:18

Nous sommes tous les deux faits l'un pour l'autre, j'en démords pas.
Deux truands de l'amour.
Je ne veux pas le laisser passer celui-là.
Je vais me battre.
(Je sais qu'il m'aime).
(Je sais qu'on vieillira ensemble)
(Qu'on va bien se marrer)
(J'en cherche pas d'autre)
(J'attends qu'il base la vache mheu mheu et qu'il revienne)
(Ce qui ne saurait tarder selon moi)

Ah oui, j'ai pas dit qu'il m'a appelée ce matin.
Mais comme je pionçais encore au tel, j'ai pas imprimé son discours.
Ah si, il me revient, un truc moche : le décès d'un proche à lui, son oncle, auquel il tenait.
Il était bouleversé, Bogoss. Son oncle décède présentement sous assistance ventilatoire.
Thierry est triste, j'suis triste aussi pour lui.
Oui, oui, ça m'a réveillée d'un coup.

Faut pas attendre la mort pour avouer aux gens qu'on les aime :

Papa, je t'aime
Thierry, je t'aime.

Maman, je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
lupin



Messages : 81
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 6 Oct - 23:55

Compliqué, compliqué !! Mais je te fais confiance, tu y arriveras, tu es une gagnante.

Bogoss et toi, vous me faites penser à ce couple mythique qu'était Richard Burton et Liz Taylor.

Courage, Catherine.


Zoubis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mar 7 Oct - 5:11

Coucou Lupin

On s'entend très très bien, on a la même éducation, on a plein de points communs.
Mais comme tous les couples, on se chamaille de temps en temps et avec
nous, ça prend des proportions dingues. On est fusionnels et
passionnels.
Le pire, dans cette histoire, c'est que j'ai failli me rompre le cou parce qu'on avait rompu.
On se sépare, je ne mange plus ou je vomis tout, je noie mon chagrin
dans la bière (très mauvais à jeun) et je manque de me rompre le cou
dans les escaliers.
Mourir d'aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
lupin



Messages : 81
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mar 7 Oct - 10:59

Fais attention aux escaliers, essaye de te nourrir, évite l'abus de bière à jeun, et NOURRIS TOI.

Courage Catherine.

Zoubis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mar 7 Oct - 11:31

Coucou Lupin

Merci de me lire et de me répondre.
Aujourd'hui,
à l'aller, j'ai descendu les marches de ces putain d'escaliers avec mon
fils, j'ai fait les courses, no blem en terrain plat.
Simon s'est barré au collège, alors j'ai alpagué un type en bas de chez
moi, que je ne saurais décrire, tant j'étais anxieuse à l'idée de
l'escalade du retour.
Il a tout de suite accepté de m'accompagner jusqu'au premier étage.
Je suis donc arrivée à bon port, mais JE NE SORS PLUS jusqu'à demain.

J'ai pas envie de finir comme ma grand-mère maternelle, dix-huit mois
d'agonie sur un water-bed, la colonne vertébrale brisée et la moelle
épinière rompue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mar 7 Oct - 12:26

Je ne sais pourquoi les muscles de mes cuisses et de mes mollets sont
si durs, ultra bandés, comme s'ils avaient subi un entraînement
d'athlète.
Alors que pourtant, je ne fais plus aucun sport depuis cet été, même pas l'amour.
Le type que j'ai alpagué, j'ai dû lui dire que j'avais nagé à outrance la veille, tant j'étais raide.

Si, si, il y a une explication médicale.
Je me vide d'en haut d'en bas depuis ma rupture avec Thierry. Contrariée.
Je me force à avaler mais ça ressort.
La moindre mobilisation me demande donc des efforts énormes, et ça muscle.
Passer l'aspirateur ou la serpillère, récurer les chiottes, gravir mes
escaliers, hop, comme j'ai moins d'énergie à l'intérieur (la gerbe et
la chiasse), je fabrique du muscle.
C'est pourquoi je suis tombée hier, je suis raide de muscles.
Je n'ai jamais senti mes cuisses dures à ce point. Et c'est pourquoi je
suis tombée dans les escaliers, je ne les gouverne plus, elle sont trop
dures pour moi. Elles bandent en permanence.

Je me suis promenée une demi-heure ce matin dans mon quartier, pour voir. La marche, même rapide, j'assure, même chargée.
Mais la montée des escaliers !

Ah ! Je les descends plus ! Trop raide ! Pour les remonter ?

PS : et les abdo, pareil, c'est tout tendu là-dedans.
Putain, le corps de rêve !

Sauf qu'il ne sert à rien, ces muscles sont contractés, peu efficasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
stellamaris

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 03/06/2008
Age : 56
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mar 7 Oct - 13:46

Bonjour Catherine ... Je ne suis pas certain que cette tétanie soit bon signe ... Arrives-tu au moins à te réalimenter et à garder ce que tu manges ? C'est la priorité n° 1 !

Bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stellamarispoemes.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 8 Oct - 2:21

Je n'y comprends rien Stella.
Je suis dure comme du bois.
Très handicapée moteur.
Depuis ma chute dans les escaliers ?
Je me suis cogné le crâne...

Mes jambes sont dures, dures. Mes bras normaux, mais mes jambes vachement dures.
Elles ne répondent plus, trop dures.
Je ne débande plus, en somme.

C'est très curieux.
Elles ne servent plus à rien. Je peux me promener dans mon appart mais sortir ?
Trop risqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 8 Oct - 3:41

Rassure-toi Stella,
J'ai bien dîner ce soir (du saumon fumé-toasts citron).
Et je n'ai pas vomi.
Ca va se régler, ça va se régler...
Dès que j'ai récupéré mes jambes, je cavale de nouveau, avec ou sans Thierry.
Un père, on en a qu'un, des mecs, y'en a des tas.
Zoubis
Dodo Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
stellamaris

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 03/06/2008
Age : 56
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 8 Oct - 8:11

Si tu arrives à manger et à garder ce que tu manges, je suis rassuré ! C'est la meilleure nouvelle que j'ai lu ici depuis plusieurs semaines ...

Très grosses bises, excellente journée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stellamarispoemes.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 8 Oct - 10:38

Coucou Laughing

J'ai pu sortir ce matin, les muscles de mes cuisses toujours archi contractés.
Simon m'a aidée à descendre les escaliers, j'ai pas mal voyagé dans le
quartier, j'ai acheté du raisin, des croissants, à l'autre bout du
monde et je suis remontée seule, en laissant mes courses en bas de
l'escalier danger.
Par miracle, mon voisin de palier a accepté de me les monter, j'ai
besoin de mes deux mains pour escalader ce foutu escalier. Je
m'accroche à la rampe des deux mains.
J'avais donc laissé mes courses en bas, il s'est pointé, j'suis arrivée
chez moi quand il sortait de chez lui, et bien évidemment, il a accepté
de monter mes courses.
Ah, c'est pénible !
J'suis raide comme un piquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
lupin



Messages : 81
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Jeu 9 Oct - 16:15

Ebntièrement d'accord avec stellamaris, continue à manger de ton mieux, pas trop lourd mais petit à petit, reprends des forces, manges ce que tu aimes, n'oublie pas de boire de l'eau par petites gorgées mais régulièrement, essaye de boire 1 litre et demi d'eau par jour.

Zoubis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Jeu 9 Oct - 19:52

Je suis complètement crevée, mes amis.
Je ressens enfin la douleur de ma chute d'hier, je ne sentais plus
rien, très angoissant, mais là, je sens, le bas du dos est douloureux.
Donc, je ne sors plus.
Toujours pas faim. Rien mangé de la journée.
En revanche, j'ai appelé Thierry, qui m'a rappelée dans le quart d'heure.
J'aime ce mec même si c'est mal, je l'aime vraiment, je ne peux me
passer de lui. Il peut me faire tous les coups possibles, son ex ou sa
nouvelle, je lui pardonne tout.
Je l'aime vraiment.

Ca fait du bien, d'ailleurs, car je me fiche, d'habitude, de mes amants.
Là je l'aime comme on aime son premier amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la série : "Simon a..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Expo "Le Livre dans tous ses états" à Bourges
» comment réparer un trou dans un collant en " laine" ?
» Colloque "L'Eure dans le Grand Paris" à Evreux le 17 Janvier
» Notre secteur dans l'enquette du "Roi Prédateur"
» [Les catastrophes dans la Marine] Torpilleur " La Railleuse "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: Bienvenue chez Kti :: Ici on raconte sa journée-
Sauter vers: