Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans la série : "Simon a..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 22:54

BasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketballBasketball

Erotomane ?
Moi ?

affraidaffraidaffraidaffraidaffraidaffraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 22:56

Encore un autre fou rire !

Ah tu me fais rire !
Ah comme tu me fais marrer !

Ah, j'en peux plus, pitié !!!

Pitié !!!
Pitié, par pitié !!!

catcatcatcatcat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 23:00

Je t'implore à genou d'arrêter de me faire rigoler ainsi, je n'ai plus de muscles et mes abdominos sont tout contractés.

Ah, Ah, Ah, AH AH

De rire autant, je frôle l'orgasme !
(Ne le répétez pas à mon amour, il va péter un cable. Il vient de
m'appeler d'Evian et je l'attends de pied pas ferme... Je boite encore
un peu mais comme je rigole depuis quelques jours...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 23:05

Erotomane, moi ?

Mais non, mais non, j'aime juste la bite et le cul !
Quand on est amoureux, c'est simplement divin.

Attends, je vais encore pisser dans ma culotte.

Or je ne veux pas rater "Qui veut gagner des millions ?"
Ca commence sur la une.

A ciao.

Putain, je ris trop !

Myster, tu n'existerais pas, il faudrait t'inventer.

Ah comme je ris, ah tu me détends !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 23:43

Tu me tiens compagnie, en somme, quand mon mec est pas là.
Un gentil toutou beliqueux.

Ca me fait rire, mais rire...

Pourquoi t'accroches-tu ainsi ?
Tu m'amuses, il est vrai.

T'as des idées sur tout, t'es agressif et ça me fait rire.
J'suis gondolée, ce soir, j'ai même raté la première session de JP Foucault pour te répondre.

Moi j'aime Thierry qui me le rend bien et j'suis cent pour cent à lui.

On savait pas, nous deux, y'avait ses ex, mes gosses, la maladie de mon père...
Mais maintenant, plus de doute.
On va s'organiser pour qu'il parte moins car j'en souffre terriblement.
On va s'organiser.

Et toi, tu me fais rire mais jamais tu me toucheras.
T'es trop vicelard.

La bonté de Thierry me fascine.
(L'energie de sa .... enfin, de son.... ) aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 23:47

L'energie de sa QUEUE
de son CHYBRE.

Me fascine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Sam 15 Nov - 23:58

Bonne nuit à vous.

J'ai tout raté "Qui veut gagner des millions", vénère, je suis.

Et j'en veux à personne, j'suis amoureuse, il m'aime et mes enfants s'adaptent à cette nouvelle vie :

"Maman se remarie, elle est heureuse et amoureuse, folle dingue amoureuse.
C'est beau, à cinquante ans !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Myster



Messages : 237
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: te toucher?   Dim 16 Nov - 2:05

à voir tes photos,
disons que j'ai pas trop envie,

et puis ma compagne, me satisfait pleinement,
sa féminité, ses courbes, ses cheveux longs..

je ne suis ni belliqueux, ni pervers..je suis ton miroir,
j'exprime ce que tu écris, tes vomissures verbales....

si tu as le courage, si tu n'en a pas la nausée..relis-toi...
contradictions, insultes, accusations, mensonges, vulgarités (qui te font croire que tu es un auteur, que tu "sais" écrire )..tout y est..
avec en fil rouge ton obstination à chercher en permanence des coupables à tes propres erreurs...

en fait, pourquoi je reste?
parce que je me dis qu'un jour tu diras ..
"stop, j'ai tout inventé...un délire de chomeuse..en mal de reconnaissance"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myster



Messages : 237
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: publicité   Dim 16 Nov - 16:27

en même temps la contradiction te ...contrarie..

si tu publies tes écrits, ils deviennent publics ouverts à la critique,

tu t'exhibes...en celà tu provoques..la réaction, est la norme..
MAIS ce n'est pas parce que tu publies que ce que tu exhibes est juste..

le pervers exhibe sa queue à une fillette dans le parc..a-t-il raison?

il ne suffit pas de dire pour avoir raison..
il ne suffit pas d'écrire pour avoir du talent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Dim 16 Nov - 20:37

Je ne cherche plus à publier, Myster, j'm'en fiche pas mal.
J'écris depuis l'âge de onze ans, un parcours de petite fille, puis
d'ado, puis d'épouse, puis de femme battue, puis de divorcée, puis
d'amoureuse, enfin ...

Des tas de cahiers Clairefontaine, mais je les jette pas au feu.

M'en fiche.

Je n'ai jamais vraiment écrit pour publier mais plutôt pour comprendre mon environnement.

Et je me relis pas. Ca passe, comme le temps passe. Le passé est le passé.

J'essai de protéger ma fille de ses frères, par ex.
Je ne veux pas qu'elle subisse

Le viol collectif incestueux que j'ai moi même subi.
Ces écrits restent.

Ces évènements s'ancrent, il ne faut pas les occulter.

Si je déteste ma mère, et même mon père...
C'est à cause de cet ...
De ce

De ce qu'il s'est passé quand j'avais huit ans.

Torride.
Ils s'y sont mis à quatre.
Quatre petits mâles et j'oublierai jamais
De neuf à vingt ans, ils avaient.

Je n'oublierai jamais la cruauté de mes frères.
Et ce connard de Jacques F, le fils du sénateur F.

Mes trois frères incestueux.
Et ce connard de fils de sénateur.


Dernière édition par Admin le Lun 17 Nov - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Dim 16 Nov - 20:48

En une soirée, en une nuit, en un quart d'heure
à me tirer les cheveux
à me traîner dans le couloir cul nu

Ces quatre garçons ont décidé de ma vie.
Viol collectif.
Mes trois frères et ce dingue de Jacques F, le fils du sénateur F.

J'avais même pas de poil au pubis.

Donc, oui, je hurle, présentement, à quarante ans, car l'histoire se répète.

T'as plus d'estime de toi alors tu fais n'importe quoi.

Je HAIS mes frères, je ne peux trouver une soluce pour papa, je HAIS mon père, ma MERE

qui bouffaient tranquillement dans la pièce à côté, devant la télé, ils n'ont pas entendu mes cris...
Et pourtant, j'ai crié, j'ai crié !
Z'avaient des boules Quies ou quoi ?

Une petite fille qui demandait rien, brillante en classe, besogneuse, attentive,
pourquoi ce viol ???
Pourquoi reste-t-il impuni ?
Pourquoi je paie encore ?


Dernière édition par Admin le Lun 17 Nov - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Myster



Messages : 237
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: VOILA.... voila enfin   Dim 16 Nov - 21:03

un texte..juste !

enfin tu exprimes sans "surjouer",
parce que ..ça, c'est toi...
parce que ce que tu écris est..vrai
et qu'ENFIN ... tu "sors" ce nom..

tu comprends pourquoi, Myster est bon et le mystère mauvais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 17 Nov - 17:08

Coucou Myster,

J'ai retiré le nom histoire qu'"on" ne ferme pas mon forum.
Le père est décédé, y'a déjà un bail.
Le fils a atterri en "maison de correction", je vivais encore chez mes parents.

Trop turbulent, sa mère n'en voulait plus.

Une drôle d'histoire :
Quand
j'étais toute petite, on habitait dans le même immeuble que "ces
gens-là". Un immeuble chicos du seizième arrt de Paris. Mon père, haut
fonctionnaire, gagnait très honorablement sa vie. Ma mère ne
travaillait pas, elle disposait d'un personnel de maison qui l'aidait.
Le
couple du troisième étage (le sénateur et son épouse oisive) élevait
trois enfants, deux filles très sages et un garçon plus jeune, bizarre.
Très très violent, un jour de l'anniversaire de mon petit frère, il l'a
projeté contre un angle et le sang a pissé. Perso, je ne l'aimais pas,
il me terrorisait mais ma mère s'est prise de pitié pour lui.
Il puait en permanence, sa mère ne le lavait pas.
Ma mère, qui n'a pas inventé le fil à beurre, et prise de pitié pour lui, s'est mise à le recevoir tous les soirs chez nous.
Et à le laver, vu qu'il puait.
Le bain dominical, moi huit, eux, mon frangin Pascal et ce fou furieux, sept ans.
L'eau était noire de crasse.
Elle nous collait tous trois dans la baignoire mais, pudeur oblige, avec nos slips Petits Bateaux.

Je ne comprends pas encore pourquoi elle ne coûlait pas deux bains séparés : les garçons dans l'un et la fillette dans l'autre.

L'esprit de ce malade mental s'est peu à peu échauffé, au fil des bains dominicaux en P'tits Bateaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 17 Nov - 17:30

Jusqu'à la soirée fatidique
déterminante.
Moi, la seule fille devant la télé dans la chambre de mon frère Philippe, "Jerry Lewis au pensionnat".
Comment cela a-t-il dégénéré ?
Quatre mecs qui te cerclent, dont trois de tes frères (20 ans, 12 ans, 7 ans) et un quidam très dangereux.

On en a plus parlé.
L'enfance était finie pour moi.

Je suis devenue la meilleure à l'école.
Ultra maigre mais jamais malade.
Les épaules décollées, des cernes bleutées sous les yeux, j'étais
première partout mais l'assistante sociale convoquait mes parents :
"Elle ne rigole jamais, votre fille ? Elle rase les murs, elle n'a qu'une seule amie, et sa maigreur a de quoi nous inquiéter".
"Elle est première en classe, ma fille, faudrait qu'elle soit dernière pour que vous la lâchier ?"
"Mais elle est très très maigre."
"Et alors, si elle est énergique ?"

Ainsi lui répondait ma mère et mon père n'intervenait pas.
Moi, j'étais la meilleure en classe, mes profs m'adoraient, toujours première au premier rang, attentive et docile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 17 Nov - 17:40

A cause de mon mutisme, ma mère m'a prise en grippe.
On est passées à la phase dure :
Des insultes, des insultes contre moi, du soir au matin et du matin au soir.
Elle s'est mise à me traiter de pute à tire-larigot.
Pour deux raisons.
Je détestais mon corps, maigre à faire peur. Or il n'y avait qu'un seul
endroit où... En cherchant bien, stagnait encore un peu de graisse :
mes fesses et le haut de mes cuisses.
Alors je m'habillais avec des mini jupes pour mettre en valeur ce seul endroit encore humain.
Et elle s'est remise, ma mère, à inviter des garçons sous notre toît.
Cette fois-ci, les amis de mon frère aîné Philippe.
Le défilé, chaque soir !!!
J'avais maintenant quatorze ans et eux 17 et ça recommençait.
Comme avec le Jacque F.
Sans le bain Petit Bateau, mais limite comme.

Qu'est ce qu'elle avait besoin, ma mère, de s'entourer de jeunes garçons comme ça ?
Tous les soirs, quand je rentrais du lycée, y'en avait un ou deux, ou trois qui squattaient mon domaine.
De trois à quatre ans plus âgés que moi !
Et qui me regardaient avec des yeux de braises.

Elle cherchait quoi, cette pouffe, à m'humilier davantage ?
A m'occir pour de bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 17 Nov - 18:22

Mon papa m'adorait et je crois aujourd'hui que ma mère a très nettement voulu me rabaisser au maximum.
Elle m'a considérée comme une rivale, dès ma naissance, ce qui relève
très nettement de la psychiatrie, mais je sais qu'elle est folle,
depuis longtemps.
Je l'ai déjà écrit, ils sont tous complètement dingos chez les Kbaïr, la famille Arabe de ma mère.

Mon père a adouci le phénomène comme une cuillèrée de crème fraîche adouci le potage aigre à la tomate.

Quand je revois défiler toutes ces images, j'en ai la force, parce Thierry m'a redonné confiance en moi,
je vois que c'est une belle salope.

Une tueuse, une égoiste qui ne pense qu'à elle, qui veut toujours rester la plus belle, même à 75 ans !
Pas mal de mes mecs se sont bien foutu de sa gueule, elle minaudait,
une petite fille, une petite Barbie toute flétrie, moi ça me gênait
pas, du moment qu'elle nous touchait pas.
Qu'elle ne touchait pas à ma fille.
Qu'elle ne touchait plus à mes fils.

En revanche, pour mon père, j'ai abandonné, elle est trop forte, ils
sont encore mariés. Je n'ai pas beaucoup de droits pour le sortir de là.

Avec sa verve extrême, Myster m'accuse, comme d'hab.

Mais ce n'est pas simple, Myster, de débroussailler tout ça.
J'ai l'impression d'être confrontée à la maffia.

Ma mère qui pense qu'au fric
Mon père qui chie sur lui
La tuteur, je ne sais pas, l'enigme aux chaussures rouges...

Les nounous sont gentilles
Mon mec est adorable.

Il est rentré hier de Suisse avec une bague MA GNI FI QUE !

POUR MOI.

(il est rentré aussi avec sa bite, je te rassure Myster). Les Ours des chocolats Poulain ne l'ont pas fait fondre.

La bague !!!

Oups Oups, qu'elle est jolie !

Trois étages de brillants (des p'tits, des tout petits brillants bien alignés) sur une monture en or !
Et à ma taille perfect !

Pile poil à ma taille, le joyau !
Pourtant, il n'avait pas mon annulaire dans sa valise !
Pourtant, on fêtait rien !

Ce mec est divin et je l'adore, ne t'en déplaise.
Une bonne bouffée de fraîcheur dans la nauséabondité ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 61
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Lun 17 Nov - 20:38

Ma chérie,

Bien sur que j'essaye de te redonner confiance en toi, celà me parait normal de la part d'un homme qui t'aime.

Quant à la bague, je me suis fait plaisir, celà me fait plaisir de te
faire plaisir; je reconnais que j'ai eu un peu de chance quant à la
taille de ton doigt, mais je suis quand même content de moi !!!!

Toi aussi, tu es ma bouffée de fraicheur, je ne suis qu'un homme avec ses qualités et défauts…

Je fais de mon mieux pour te rendre heureuse, pour que nous soyons
heureux au milieu de tes enfants, de mon fils bref de nos enfants
respectifs…

Que de dire de plus une fois encore si ce n'est te dire : je t'aime.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mar 18 Nov - 21:08

Je t'aime aussi chéri
Et j'ai honte de ne pas me montrer plus performante.

Blems de santé qui vont se régler.

La poufferie de la tutelle, en premier lieu.

Ma mère, à calmer.
Mes trois enfants, à rassurer.

Avec nos deux intelligences, on y arrivera.

J'ai pas l'intention de crever.

Je t'aime, je t'aime, et ce soir, on se fait un dîner d'enfer.

J'ai tout craché sur cette toile et je me sens libérée.
Fallait le dire, fallait y aller, même si

Certains aveux sont extrêmement douloureux.

Et pis y'a nos copains, chacun à leur façon, Myster, Stella, Lupin....
Je progresse.
J'suis contente.

Je vois la sortie du tunnel.

Je t'aime.flowerflowerflowerflowerflowerflower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 19 Nov - 21:56

Lol !

J'ai pu remarcher ce jour !!!
On a fait plein de courses avec Thierry et je ne claudique plus, je
parviens de nouveau à descendre et à monter les escaliers sans blanc
dans mon cerveau (avec lui, avec lui, seule, je ne m'y risque pas).

Mauvaise nuit cependant, une saleté de cauchemar.

Blottie contre le corps de mon homme qui m'avait magistralement honorée, je me suis réveillée en sursaut.
Cette nuit, j'ai tuée la petite fille dont j'avais la garde.
J'ai pas fait gaffe, elle est passée par le balcon, j'ai pas pu la retenir.
Sa pompe m'est restée dans la main.

Je l'ai vue de haut écrasée par terre. Vrai qu'elle me faisait chier,
cette gamine, jamais contente, toujours à me râler dessus, elle me
tapait, en plus, mais bon, un p'tit moment d'inattention et la voilà
écrabouillée par terre.

Trois heures à me rendormir... En nage.


Ma mère ? Moi ? Qui c'était cette Louloute capricieuse ?

Je me suis réveillée en pleine forme, café au lit, on a avancé dans le
rangement de l'appart, des odeurs de Pliz et de cire d'Abeille
(Et du Karcher, bonjour Sarko, pour la salle d'eau, qui rutile mais qui pue, qui pue !!!).

Et ni nausée, ni gerbe, plutôt la forme.
On parvient à caser ses trucs, je suis contente.
Il est encore parti ce soir à 19 heures mais il reste sur Paris ensuite, quatre semaines.
Il revient dans quatre jours pour quatre semaines.
Il me manque déjà.
Il m'appelle sur le trajet.
J'ai pas trop faim.

Qui est cette petite fille que j'ai tuée cette nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 19 Nov - 22:13

Math, mon aîné, le bientôt avocat, s'est occupé de la gueuze de l'infanterie lourde de la succession de papa (Madame La Verge) :
Il est passé ce jour chez nous, en pleine forme, vachement beau, ah je
suis fière de la prestance et de l'intelligence de mes trois enfants !

J'ai envoyé à son Cabinet (qu'elle chie dedans !) mes sorties de fric (on est bien dans l'exonération, je me loupe pas de cas).
Elle attends maintenant de savoir mes entrées (une salade niçoise ce soir).

Math est OK : cette gonzesse aux pompes rouges se fout largement de ma gueule.

Elle attend tranquillement mon décès de "jeune" dromadaire dans le
désert, qui crève de soif, mais à mille heures de route d'une pompe à essence.

Madame la Verge, si tu m'écoutes, je ne sais toujours pas tes diplômes.
De quel droit gères-tu la fortune de papa ? De quel droit vends-tu ses biens sans nous en prévenir, nous, ses enfants ?

J'ai laissé des mess très cinglants sur son répondeur, j'attends de pied pas ferme ses explications.
Elle se sucre comment, dans l'histoire, si on perd vigilance ?
Elle se prend 80 pour cent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 19 Nov - 23:04

J'suis encore et toujours dans l'amour.
Mon fils Math, ah on a vécu ensemble !

Hi hi !

C'est dans d'autres livres de sa mère.
Respect.
Y'a eu des hauts des bas
Mais on ne s'est pas désaimer.

Ah, c'est raconté ailleurs...
Mon chouchou d'ainé...

Et pis l'autre, après qu'est encore là, et qui s'accroche comme un mollusque sur un rocher.

L'épisode atroce de Math m'a appris
Qu'il ne fallait jamais les virer nos gosses,

Jamais, jamais.

Ils partent s'ils veulent mais toi, tu te dois de tenir.

Même au pire

(il est fiché à la brigade du grand banditisme à cause de son vol de CD à la FNAC)

Non, je rigole, je l'ai sorti de là dans la demi heure, juste qu'avec
MON couteau à pain, il cisaillait les chaines d'un CD sous surveillance.

Et on a bien rigolé au poste de police de la Fnac.
J'suis arrivée en Askrakan, vachement polie, vachement jolie.

C'était le bon temps, avant la maladie de papa
qui pue, ELLE

VRAIMENT LA MERDE !

J'irai jusqu'au bout mais comme elle me coûte son agonie.

Pas humain, pas humain...................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Mer 19 Nov - 23:06

Continue à m'aider Thierry
Continue à m'aimer

J'ai peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 61
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Jeu 20 Nov - 15:25

Mon amour,

Je tiens tant à toi, je fais tout pour que tout aiile mieux, que tu ailles mieux;
je ne te laisserai plus jamais, je t'aime.

JE T' A I M E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Jeu 20 Nov - 20:40

Je t'aime
Mon amour, je t'aime, je t'aime, mon amour, je t'aime.

Surprised❤NoI love youLaughingMad:flower:scratch

Très fatiguée, je t'aime quand même.

J'suis folle amoureuse de ton corps et de ta voix, je veux l'entendre encore et encore, ta voix.
Ton corps, je veux le toucher encore et encore.
Ta voix, mon Dieu !
Je ne parviens pas à effacer tes mess, je me les rejoue en boucle.
Ton corps, j'y pense 24/24.

Je t'aime parce que tu es gentil et gentil et gentil.
Tu me rends très heureuse.

Je t'aime Thierry Bogoss
Vachement fort

A mort à mort


Tu me manques à donf.
Reviens vite



Or ce n'est pas raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   Jeu 20 Nov - 20:44

Mais tant pis,


C'est trop bon
Extraordinaire !

Mon amour, mon amour, mon amour.

(Mon amour, mon amour, mon amour
comme tu me manques !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la série : "Simon a..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la série : "Simon a..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] Le passage de la "Trappe"
» Les "déchets" (fanes, épluchures, graines...)
» parents des "terres froides"
» Recherche "géobiologue" (pas cher...)
» Le taux d'emploi des "régions"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: Bienvenue chez Kti :: Ici on raconte sa journée-
Sauter vers: