Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La lettre de motiv qui tue

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: La lettre de motiv qui tue   Ven 21 Mar - 17:31

Paris, le 18 novembre 2006

Bonjour Monsieur ou Madame Albin Michel !

Je me présente à vous car je cherchais votre adresse sur internet et j’ai vu votre topic sur les offres d’emplois.

A n’y pas croire ! Quel pied ! Je veux devenir lecteur et ce serait top que vous m’accordiez un entretien.

Pour résumer :
- Je suis médecin bac plus onze, spécialiste (biologiste).
- Sitôt mon doctorat en poche (1993), je me suis présentée au «Panorama du Médecin». J’ai été embauchée de suite et travaillé temps plein pour ce quotidien trois ans (de 1993 à 1996).
J’ai appris le journalisme sur le tas et obtenu ma carte de presse (N° 7.....).

A la naissance de ma fille (1996), je suis passée mi-temps chez AIM (Actualités-Innovations-Médecine).
Un emploi de journaliste aussi, interviews, congrès internationaux... Dans la médecine, les portes me sont toutes ouvertes.

En octobre 2005, AIM a été vendu au groupe Impact, et j’en ai profité pour (clause de cession) ......
Prendre le large !
Me consacrer à ce qui m’intéresse réellement : la littérature !

J’ai réécris mes onze romans, rédigés en douce depuis vingt ans.
Je viens d’en envoyer trois chez vous, hier.

Je profite de cette année sabbatique (mes indemnités, le chôm-du) pour percer dans le millieu de l’édition car

Ma mère m’a obligée à faire médecine mais je suis écrivain......
Ou en tous cas, j’aime les lettres par dessus tout.

Agée de 45 ans, trois enfants (Mathieu 19 ans, en seconde année de droit, Simon, 17 ans, en terminale S et Marie-Charlotte, 10 ans en CM2). J’en suis très fière, bien sûr !

Voilou !

Je suis super dispo (les grands peuvent surveiller la petite), un stage chez vous me rendrait vraiment heureuse. Un poste de lectrice encore plus......

Cordialement,

C.J.G.



J’oublie de dire que quand j’aime un écrivain, je lis toute son oeuvre. Je le dévore !
Parmi les contemporains, j’adore :
- Virginie Despentes
- Nancy Huston
- Fred Beigbeder
- Houellebecq, même si je n’ai pas fini «les particules élémentaires»
- Mary Higgins Clark et sa fille (je me régale)
- Patricia Cornwell...

Et parmi les morts :
- Sartre, j’ai tout lu
- Colette, tout lu aussi
- Sagan, tout lu aussi
- Zola, tout lu aussi
- Camus (pas tout, il réfléchit trop)
- Kafka (idem)
- Agatha Christie (tout lu)
- Fréderic Dard (San Antonio : tout lu)...

Et je m’inspire beaucoup dans mes écrits, de :
- Serge Gainsbourg
- Jacques Brel
- Georges Brassens......
(Mes maîtres à rimer.)

Moins de nos romantiques, les Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Eluard...... Je trouve toujours leur première strophe jolie, mais ils partent vite en couilles. Oui, ils se relâchent dès le second verset et ça devient portnawak. La faute à l’absinthe !.......

Je souhaite exercer ce métier car je suis née pour, y’a pas un doute.
Il y a un moment où tu te dis qu’il serait temps de répondre aux exigences de tes envies.

Sinon, tu meurs !

Je déteste Balzac, par exemple : trop de descriptions de lieux, et Bazin, un style de ouf, emberlificoté. A cause de ces deux auteurs, j’ai choisi la médecine, alors que j’écrivais dès mes dix ans..... Mais incapable de décrire un lieu ! Une falaise, une maison, qu’est ce que j’en avais à foutre du toît pentu et de l’herbe folle ! .......

Là, j’ai fait des progrès, je peux dessiner Paris, mais pas sur dix pages ! Trois lignes, huit lignes, les personnages surtout, le serveur de café qui danse, son plateau limite qu’il va pas tomber avec six verres dessus, une grenadine pour la petite, trois bières mousseuses et deux whisky qui embrassent les glaçons. Sa moustache de travers, son petit air narquois qui dit : je vous enc... mais je reste poli...... ça je sais faire, mais le pont en face, je m’en tape !

Oui, y’a des auteurs, really, ils me font débander grave ! En revanche, j’aime bien Céline, j’écris un peu comme lui.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
 
La lettre de motiv qui tue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre de motivation pour un DUT MLP
» Lettre motiv Master Documentation
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» petite lettre au père noël
» Signification de la lettre sur la coque des navires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: Bienvenue chez Kti :: Ici on parle de son job-
Sauter vers: