Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ce week-end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: ce week-end   Ven 7 Sep - 9:25

Kite surf ... avec le maximum de contrôle.

Je dois cranter la planche pour remonter au vent.
c'est mon objectif .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ce week-end   Ven 7 Sep - 9:45

T'as bien de la chance...

Moi je suis privée de moto, bogoss travaille cette semaine non stop de mardi dernier à dimanche prochain.
Mon week end sera donc lundi et mardi.

Il part le matin d'ici à 8 h 11 et revient à 21 h 45. Heureusement qu'on vient de se rencontrer car avec de tels horaires... Je pourrais penser qu'il a une maîtresse.

Dire que le mois dernier, je refusais catégoriquement de vivre avec lui ! Il m'a bien pécho, le mec !
Je ne peux plus m'en passer et les journées sans lui sont longues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ce week-end   Sam 8 Sep - 2:51

Admin a écrit:
T'as bien de la chance...

Moi je suis privée de moto, bogoss travaille cette semaine non stop de mardi dernier à dimanche prochain.
Mon week end sera donc lundi et mardi.

Il part le matin d'ici à 8 h 11 et revient à 21 h 45. Heureusement qu'on vient de se rencontrer car avec de tels horaires... Je pourrais penser qu'il a une maîtresse.

Dire que le mois dernier, je refusais catégoriquement de vivre avec lui ! Il m'a bien pécho, le mec !
Je ne peux plus m'en passer et les journées sans lui sont longues.

Si tu veux que ça dure, écoute le.
Il me semble raisonnable ton mari. Toi, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ce week-end   Sam 8 Sep - 12:50

Il me parle très souvent de son désir de "vraie" vie commune. Dieu merci, il veut bien patienter, au moins jusqu'à la fin de la sixième de Marie-Charlotte.

Voilà son projet le plus récent, d'hier :

Nous installons mes deux fils, Mathieu, qui aura presque 21 ans et Simon qui en aura presque 19, dans mon appartement parisien. J'y garderai ma chambre et une partie de mes fringues pour les moments de ras-le-bol ou les réunions familiales.

Chez lui, à Courbevoie, il voudrait installer une jolie chambre à Marie dans son bureau. Et l'inscrire dans un collège privé car les publics ont mauvaise réputation dans cette banlieue pourtant chicos, très jolie, très fleurie. Mon frère Pascal habite à deux rues de chez bogoss et il a dû se résoudre au privé pour son fils Nicolas, du même âge que Marie.

Il y a suffisamment de placards pour accueillir nos fringues d'été en hiver et d'hiver en été.
J'adore l'appartement de bogoss, qui respire le propre et le confort. Il y a, par exemple, deux lavabos dans la salle de bain et un mini jacuzy. Son lit fait 160 de large, le mien 140. Les vues sont magnifiques, des deux côtés. Y'a pas un bruit. Il est tout neuf avec les murs d'entrée couverts de miroirs : on peut baiser devant. Au troisième étage, il est très ensoleillé.

Pour résumer, je trouve son appart plus sympa que le mien.

En revanche : les garçons accepteront-ils de vivre ensemble ? Si Mat vient très souvent dormir ici, il habite un deux pièces pour lui seul à Neuilly, loué par son père.
Pourrais-je ne voir Simon qu'une à deux fois par semaine, ne plus vivre avec lui ?
Et Marie-Cha ? Elle va se retrouver seule avec moi à la sortie du collège... Elle n'aura plus son copain Simon sous la main. Elle va perdre ses copines... Et de Staël est un très bon collège et Buffon l'un des meilleurs lycées de Paris.

Et puis, il me faut un ordi portable qui puisse me suivre partout.
Et la Télé de bogoss est en panne... Et il n'a pas de lave-linge...

Des détails me diras-tu, mais pour l'instant, quand lui n'y est pas, je m'ennuie grave chez lui.

Je ne sais pas, Pince Moi Les Fesses, tout cela va trop vite pour moi.
J'ai attendu quatre ans avant de vivre avec mon premier mari, et je n'ai jamais vécu avec le père de ma fille.

La vie de couple me terrorise, je déteste la routine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ce week-end   Sam 8 Sep - 13:38

Bordel, ce que c’était bon !
Aussi bon qu‘une bonne chinoise, câline et gourmande.
Aujourdhui, on avait encore un vent d’Ouest, donc un vent irrégulier.
On est parti avec le zodiaque, Antoine le monit, trois jeunes filles et moi.
Parmi les trois jeunes filles il y avait deux sœurs dont l’une d’elle était splendide.
Un sourire désarmant, un port de tête royal à faire papillonner Stéphane Bern.
Loin de moi l’idée de faire quoi que ce soit avec cette déesse plus jeune que ma fille. Juste un ravissement pour les yeux pendant la traversée jusqu’à l’ilôt Maître qui m’a presque empêché d’oberserver les exocets, ces poissants volants aussi étranges que des OVNI.
Vingts minutes de tape-cul avant d’arriver au Sud-Ouest de l’îlot.
On passe devant un hôtel lacustre, majoritairement occupé par des japonais qui adorent ce genre ce luxe.
La marée est basse, il faut surveiller les « patates » qui risquent d’endommager l’hélice.
Antoine remonte l’hélice au maximum. Antoine, qu’est-ce qu’il est sympa ce type ! Un breton-marseillais de 30 ans, assez beau-gosse, établi à Nouméa et qui vit de ses cours de Kite.
Il est marrant bien que très méticuleux et exigent dans son travail. Il a plein de traits d’humour avec une certaine distance par rapport aux événements. Bon pédago aussi. Nous sommes devenus amis.
On débarque comme sur les plages normandes avec tout le bardat.
Antoine me propose de m’aider au montage de mon aile pour que je sois le 1er à l’eau car les gamines sont débutantes.
Il me donne un coup de main pour démêler mes lignes. Que c’est chiant ces fils qui se font des nœuds. Les lignes font 30 mètres. L’aile monte donc à 30 mètres au-dessus de la tête quand elle est au zénith.
On aura le soleil dans le dos. Les encombrantes lunettes de soleil resteront donc dans le sac et j’appliquerai le minimum de crème solaire pour ne pas avoir les yeux qui piquent.
Aprésent, il ne me faut pas longtemps pour m’équiper. Je décolle mon aile sur le côté et je marche seulement 100 mètres dans des bancs de sable blanc, très jolis.
Le vent est paralléle à la plage. Ce qui est beaucoup plus facile à gérer car quand on dérive. En effet, il suffit de revenir sur le côté et de marcher sur la plage avec son aile au zénith.
Je m’assois dans l’eau et je trime l’aile pour qu’elle ne me tire pas trop.
Je mets mes pieds dans bootstraps sans difficulté. Je suis bien câlé dans mon harnais dos au vent, la planche bien chaussée, l’aile stable.
Je libère la traction du trim pour obtenir la pleine puissance. Le vent est de 15 nœuds, régulier.
Ça va gazer, j’en suis sûr. Je sens l’aile me soulever alors que je ne la fais même pas bouger. Je la fais danser un peu par de très légers 8, très gentiment. Elle m’allège considérablement. Je sens que cette aile est capable d’arracher une vache de l’eau.
J’envoie franchement mon aile à droite mais sans brusquerie. Elle me sort de l’eau comme un pêcheur léverait son épuisette. J’oriente ma planche vers mon aile et j’atteins une vitesse qui garantit une portance tout à fait suffisante. Je crante immédaitement ma planche dans l’eau (j’incline la planche autour l’axe longitunal pour qu’elle reste calée), en laissant mon corps partir en arrière à 45° par rapport à la verticale.
Ouais, ça marche ! L’aile a une bonne traction et tout est sous contrôle. J’installe ma trajectoire sur une direction qui remonte au vent. Je n’ai même pas besoin de faire bouger mon aile. Elle me tire magnifiquement. Antoine me crie ses bonnes appéciations à la radio. Mon bord est stable et je remonte au vent. Je jubile.
J’ai pigé le truc. Je ne veux plus m’arrêter. La planche soulève une belle gerbe d’eau continue qui monte à un mètre de hauteur. Mon Dieu, que c’est bon !
Après un bord de 200 mètres il faut néanmoins arrêter pour faire demi-tour. Je ne suis pas assez autonome pour refaire partir l’aile dans l’autre sens dans les creux de la houle.
Je mets mon aile au zénith, et la planche s’enfonce progressivement.
Je tiens contrôle bien mon aile avec la barre et la planche ne pivote pas. Tout est sous contrôle.
Même manœuvre à gauche.
J’y suis arrivé mais avec moins d’assurance. Ma trajectoire est un peu sinueuse à gauche. A gauche ce n’est pas mon bon pied. Je suis plus maladroit de ce côté.
Je dérive donc un peu.
J’ai réitéré ces bons exercices plusieurs fois. Mes sorties d’eau sont totalement maîtrisées.
Cependant avec ces 5 allers et retours, j’ai dérivé de 100 mètres sous le vent.
Je remonte donc l’aile à pied le long de la plage.
Les séances précédentes, je dérivais de la même distance sur un aller-retour seulement. C’est donc un fabuleux progrès.
En fin d’après-midi, le vent a faibli et j’ai donc dû travailler plus mes huits pour donner plus de traction à mon aile.
J’ai fini la séance de 2 heures sans être fatigué, hyper-motivé avec une pêche d’enfer.
Antoine m’a affirmé que j’ai franchi le cap le plus difficile et que je serais d’ici deux ou trois mois un kite-surfer tout à fait honorable.

Œuf de course !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ce week-end   Sam 8 Sep - 13:39

Mérite ton mari.
Il faut que tu te poses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ce week-end   Dim 9 Sep - 2:20

Admin a écrit:
T'as bien de la chance...

Moi je suis privée de moto, bogoss travaille cette semaine non stop de mardi dernier à dimanche prochain.
Mon week end sera donc lundi et mardi.

Il part le matin d'ici à 8 h 11 et revient à 21 h 45. Heureusement qu'on vient de se rencontrer car avec de tels horaires... Je pourrais penser qu'il a une maîtresse.

Dire que le mois dernier, je refusais catégoriquement de vivre avec lui ! Il m'a bien pécho, le mec !
Je ne peux plus m'en passer et les journées sans lui sont longues.

Si tu veux que ça dure, écoute le.
Il me semble raisonnable ton mari. Toi, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ce week-end   Dim 9 Sep - 2:23

mon antre calédonien

mon matos de Kite-Surf

l'Anse Vata le soir vue de mon balcon








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 56
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ce week-end   Dim 9 Sep - 11:32

C'est drôlement beau !!!

On croirait que tu es en vacances permanentes...

PS Stéphane Bern préfère les ports de tête des rois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ce week-end   Dim 9 Sep - 21:28

Vacances permanentes ?

Non. je bosse très dur et le soir je me fait chier. Nouméa est une ville morte après 18 heures.

Les week-ends en revanche je m'éclate.
Je suis un fou de sports nautiques : planche, wake-board, plongée, natation....
Maintenant c'est le Kite -Surf.
En fait les débuts de ce sport sont extrêmement difficile et ingrats.
J'ai failli abandonner tellement c'était dur et pénible d'avoir à manoeuvrer cette aile dans l'eau.
J'ai compté. 10 séances de 2 heures pour faire quelques bords minables.
Blessures au genoux par le corail, plats sur la gueule, lignes qui te coupent les doigts.
J'ai même bu la tasse dans les exercices de récupération de la planche.
Puis, en un week-end, la révélation.
En 2 jours, je suis passé des petits bords étriqués aux "rides" d'enfer.
J'ai même réussi à déoler ma planche sur 3 mètres lors d'un demi-tour.

Si j'avais commencé à 20 ans j'aurais chopé le truc en 5 séances.
Pour les vieux comme moi, il faut entre 10 et 20 séances.

je ne suis donc pas complètement fini.
En tous cas je suis jeune dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ce week-end   

Revenir en haut Aller en bas
 
ce week-end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WEEK-END aux ILES
» Soirée sushis et Rando au parc des grandes fougères - Week-end du 19 et 20 mai 2010
» 5e fête de la bière ce week-end à Joué-du-Bois
» Quizz de week-end
» Attention à la vague de froid attendue ce week-end

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: A lire :: Autobiographies-
Sauter vers: