Chez Kti

Ici on est cozy, au chaud de notre ordi et on parle de tout.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Premier faux pas de Bogoss

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 14:46

Bogoss est un type réellement adorable, généreux, attentif, ambitieux, bandant, puissant, tendre, intelligent, classe....

Mais j'ai trouvé une faille.

Vendredi 24 août, il me dit :

"La journée de dimanche s'annonce ensoleillée, je reprends le taf bientôt... Que penserais-tu de la passer à Deauville, longtemps que tu n'as pas vu la mer, cela te fera du bien."
— Avec plaisir, quelle bonne idée ! et on y va comment ?
— En moto
— Hein ?
— Ben oui
— Mais y'en a pour au moins deux heures aller, deux heures retour !
— Pas plus d'une heure... David n'a même pas mis 45 minutes par trajet la dernière fois qu'il s'y est rendu.
Je m'assombris (à condition d'y aller à fond de cale, pense-je) :
— On verra, pas sûr que ça me tente trop.

Je passe une mauvaise nuit malgré ses bras calins. Je me tâte à donf. Je commence à peine à m'habituer à la moto dans Paris. Ce "long" voyage me semble prématuré pour une novice.
Le lendemain samedi, je me réveille chafouine malgré notre superbe étreinte matinale devenue quotidienne.
Et le laisse partir vers midi sans même le raccompagner à la porte.
Je reste angoissée toute la journée. Il semble tenir à la balade, moi, bof. J'ai horreur de courir des risques physiques. Même ouvrir une huître, j'évite.

Nous dînons ensemble, chez moi, le soir même, ma décision n'était toujours pas prise. La nuit, je rêve de sa moto allongée sur le flanc.

J'avais appris dans la soirée qu'un couple d'amis à lui (Bruno et Anne), même âge que nous, motards et amoureux, participerait à l'excursion. Que nous soyons quatre me rassurait un peu, d'autant que je souhaitais les rencontrer. Et bogoss avait eu le culot de me défier :
"Même si tu viens pas, j'y vais quand même".

Alors chiche, nous sommes passés chez lui sitôt réveillés prendre mes bottes, mon blouson, mes gants et en "voiture" Simone !

Nous avions rendez-vous avec Bruno et Anne à quelques kilomètres du perif, à 9 h 20 pétantes. Pas de calin matinal, donc.
Rapide salut, et on enfourche. Ils conduisent devant.

Premier problème, les gants. Jusqu'ici je n'en mettais pas, et ils me génaient :
— Ces gants, je les sens pas... j'ai du mal à plier les doigts, ils sont trop épais.
— Vaut mieux en mettre quand même, ils te protègeront du froid.
— Pas impossible que je ne les garde pas. Il faudra peut-être s'arrêter.
— T'inquiètes, j'ai prévu une halte à mi-parcours.
(au bout d'une demi-heure, donc... largement le temps de s'impatienter.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 15:08

Tout va bien jusqu'à l'autoroute. J'aime l'ivresse de la vitesse dans Paris, quand bogoss pique des pointes. J'ai toute confiance en lui. Même le périf ne m'effraie plus.

Mais l'autoroute, c'est une autre paire de manche : il conduit à 120 (la vitesse autorisée est de 110 mais lui conduit à 120, d'entrée de jeu, pour suivre les deux autres.)

Les 20 premiers kilomètres, je supporte. Pourtant :
primo : j'ai du mal à tenir les barres symétriques étudiées pour, à cause des gants, je n'ai aucune réelle préhension.
secondo : le vent à gauche m'ankylose complètement la jambe, je ne sens plus mon pied, j'ai peur qu'il dérape de l'appui-pied.
tertio : je suis bizarrement légère, mon cul rebondit à chaque pont (les trucs au sol qui parsèment la route), je tangue de droite à gauche. Comme je ne peux serrer mes doigts, j'ai l'impression qu'un pont va bientôt finir par m'éjecter de la selle. Or on roule à 120 et y'a plein de bagnoles à droite et à gauche.

ET LE PIRE :
Mon casque est trop grand pour ma tête de linotte ! Alors à chaque pont, il descend d'un cran sur mon front. Tout doucement, comme un Dim up à l'elastique défraichi dégouline lentement mais sûrement de la cuisse d'une femme.
L'horreur absolue ...

J'ose pas lâcher la barre pour le relever, alors il dégouline... Et bientôt, je me retouve dans le noir, à TOMBEAU OUVERT !

Plus aucune visibilité, le noir, j'vois plus rien, juste je me sens exagérément légère, pas maintenue par mes mains, à sursauter à chaque pont

Là, j'ai commencé à sérieusement flipper.


Dernière édition par le Mar 4 Sep - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 16:19

J'ai voulu alerter bogoss et j'ai hurlé :
— Arrête-toi, Arrête-toi !!! Je n'en peux plus !!!

Mais avec la vitesse et le vent, m'entendait pas ce con !

J'y mettais une énergie dingue:
— Arrête-toi, c'est trop terrible ! Rien ne va !!!

Mais comme je hurlais sans qu'il m'entende, c'était encore plus terrifiant.

D'essayer de me faire comprendre agravait encore le supplice : j'y voyais que dalle, je me tenais mal, j'étais crispée de partout et lui n'entendait pas !

LE FLIP TOTAL, L'ATTAQUE DE PANIQUE PURE ET DURE !

Plein d'idées se bousculaient dans ma tête de linotte :
"Bof je m'en fous, mourir ainsi, brutalement éjectée de la Batmobil de Batman, ou agoniser comme mon papa, lentement, de la maladie d'Alzheimer... Je préfère mourir brutalement"
"Non, j'ai pas le droit, je laisse trois orphelins dont une petite de onze ans sans père".
"Et en plus, il s'en fout ce con !!! J'appelle à l'aide et il ne répond pas, s'en fiche... Il se fout de ma gueule grave et y'a que sa moto et la vitesse qui comptent pour lui."

J'avoue qu'à cet "instant", sur 17 km, je l'ai haï.



Ce NUL de bogoss ne m'avait pas prévenue qu'on entendait pas l'autre à grande vitesse sur l'autoroute.


Alors j'ai continué à hurler, de plus en plus fort, j'ai hurlé dans mon tombeau noir :
— CA SUFFIT ! TU STOPPES CE PETIT JEU DE SUITE !!! J'EN AI MARRE ! TU T'ARRETES !
Aucune réaction de sa part. SOURD, LE MEC !
— J'EN PEUX PLUS ! TU T'ARRETES IMMEDIATEMENT !

Par bonheur, ma voix porte, donc même à 120 km/h, il a fini par l'entendre et :
— J'ai compris, mais faut attendre le prochain péage.
— OUI ! LE PLUS VITE POSSIBLE ! ON RENTRE ! ON FAIT DEMI TOUR, C'EST UN ORDRE DE KTI !

bogoss a stoppé son engin de torture sur une bande d'arrêt d'urgence. J'étais tétanisée.
Tremblante de partout, je lui ai fourgué les gants. Ces gants de malheur. Il a constaté qu'en effet, le casque n'était pas approprié. Mauvais matos, pas adéquat.

Je lui ai demandé de ralentir, et de faire rebrousse-poil.
On ne prend pas de tels risques avec du sale matos et une saleté de putain de casque trop grand ! Rabattu sur mes yeux, il ne protégeait plus ma nuque... Où, l'intérêt ?

Putain, je suis mère de famille, que diantre !

bogoss s'est exécuté sans discuter et enfin au péage, retour at home en sens inverse.
On était à 36 bornes de Paris. Il a conduit moins vite, je me suis un peu détendue. Régulièrement, je lachais une main pour remonter mon casque, j'y voyais et c'était moins flippant. Il m'avait assurée que je pouvais lâcher même les deux.

Et vrai que oui, sur sa moto, on peut lâcher les mains. C'est juste une protection psychologique que de s'accrocher aux barres, mais l'assise est sans risque réel, en fait. Mon cul sursaute à chaque pont, mais mon dos est maintenu par l'arrière, y'a un dossier étudié pour et je n'ai pas même besoin de me tenir.

J'apprends peu à peu la moto.


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 16:34

J'étais tellement crispée une fois la moto garée devant les quelques marches de son joli immeuble que j'ai eu du mal à les gravir.

Ma putain de saleté de casque en main, je claquais des dents et crevais de froid. Le blouson, pas ter ter pour l'autoroute, j'avais très froid.

Même à l'abri de ses murs cosy, je restais frigorifiée. Mes mains tremblaient, impossible de tenir une clop correctement et de trouver le chemin de ma bouche pour l'y conduire.

Il m'a, bien sûr, très gentiment, comme il sait faire, proposé un bain chaud.
Mes paumes sont devenues rouge vif dedans. J'ai flippé de nouveau, mon corps était très blanc, très pâle. Je l'ai appelé, j'avais peur de faire un malaise, vue l'émotion des dernières heures. (Et que je suis cardiaque, il le sait).

Mais là, une fois chez lui, il avait des tels à passer, des tels à répondre.
Je risquais, peut-être, l'apoplexie, mais une fois chez lui, fallait qu'il lise ses mails.

Pas foutu d'attendre que je me requinque.

Je le sentais s'impatienter dans la salle de bain, mon corps tout blanc et mes paumes rouge pomme.

Là, j'ai découvert un autre bogoss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 16:55

Chéri, si tu me lis

J'avoue que ma confiance en toi s'effrite.


Par ex, je ne veux plus dormir chez toi, c'est beau très bien rangé, très calme, les verres sont en cristal et la vaisselle en porcelaine de Limoges, mais pour l'instant, c'est devenu NIET.

Tu commences à faire le pacha, enfin quelque chose qui me plaît pas.

Je ne veux plus dormir chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 17:17

Et quant à la moto, on va y aller molo.

Je le dis ici, chez Kti

La tournure que prennent les évènements ne me convient pas.

Je raconterai comment tu m'a traitée ce matin, je n'adhère pas.

Non, tu n'es pas violent. Mais vachement possessif, bien trop paternaliste et directif.

Je ne suis ni ta pute, ni ta fille.


Je ne suis pas OK bogoss. Je trouve mignon que tu dises dans les magasins :
"Ma "femme" a besoin d'un casque à sa taille"

Tu me prévois lundi un périple de 250 bornes or ça me fait chier, tu vois ???

Même avec un casque à ma taille.

Tu vas trop vite

Tu me fais jouir grave au lit mais je tiens à ce que cela reste du plaisir, sans futur obligatoire.
Je ne te connais pas assez pour accepter la moto sur 300 bornes en une journée.

Y'a déjà plus de capotes entre nous et là je déroge à une règle foncière.

MES ENFANTS SONT MA PRIORITE.

Je ne suis pas prête pour 300 bornes à moto.

TU DOIS LE COMPRENDRE.

Et j'irai plus dormir chez toi car je m'y fais chier comme un rat mort.

Et tu me quittes quand tu veux....

J'ai rien demandé. Si, je t'ai dragué, un soir de détresse, une étincelle.

Mais je drague tout le temps.
Sans prévisions météorologiques.

Je drague et je baise, mais pas dans l'idée que ça dure.

Je t'ai expliqué, ce matin, bogoss, que je commençais à étouffer.

Ne me bride pas.

Baise-moi bien, comme tu sais faire et ça suffira pour moi.

Comble-moi au plum sans construire davantage de plans sur la comète.

Tu ne m'auras JAMAIS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 62
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 17:37

Pour répondre à ta dernière prose, voici mes commentaires :
Pour la moto, c'est tout à fait d'accord, on va y aller étape par étape, je n'ai jamais prévu un périple de 290/300 kms lundi mais pas plus de 100 kms et tranquillement.
Possessif, peut être, mais quand on aime quelqu'un ce défaut me semble être une qualité, toi aussi tu es possessive mais tu es tellement sur la défensive, cependant ton passé peut me le faire comprendre.
Te brider, non, non et non; je te respecte trop pour celà, je peux donner des conseils mais je ne te donne pas d'ordres!! Un point positif est que tu te nourris mieux et tu verras que dans peu de temps tu te sentiras mieux, plus équilibrée.
Que tes enfants soient ta priorité est normal, l'inverse ne le serait pas.
Quant à te quitter, non, je tiens à toi et je pense que toi aussi, tu tiens à moi.

Oui, j'espère faire un long chemin avec toi, si tu appelles celà faire des
plans sur la comète, je dis oui une fois de plus.

Notre relation sexuelle se passe de commentaires, en tout cas des miens car ils rejoignent totalement les tiens.

Quant à " t' avoir ", que veux-tu dire par la? Une vie se construit petit à petit, le seul tort que je m'impute est de vouloir aller trop vite, je te l'accorde, mais tout peut se rectifier dans la douceur!!

Enfin tu n'es ni ma " pute " ni ma " fille ", simplement la femme que j'aime.

N' ai pas peur d'être heureuse, c'est une bonne maladie!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 17:54

MON AMOUR


Je.... T'aime


(mais j'ai vachement peur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Myster



Messages : 237
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Bogoss..en anglais..   Mer 29 Aoû - 18:03

marais..on s'y perd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myster



Messages : 237
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Bogoss..en anglais..   Mer 29 Aoû - 18:03

marais..on s'y perd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 18:22

Je l'aime Myster, je l'aime....

Je l'aime mais il a son passé et moi le mien.

J'ai du mal a .........

Je peux baiser à donf, il est très doué...



Ca je peux.

MAIS PAS LE RESTE.


J'ai trop peur sur sa moto, je sens une espèce de trouille, je mouille de frayeur. J'ai pas envie d'aller après dix bornes.

Ca va très vite sur l'autoroute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 18:38

Bogoss,

je m'adresse à toi.

Je veux un aprentissage progressif.

UN VRAI BON CASQUE A LA TAILLE DE MON CERVEAU !

BDM

T'as vu les risques que tu m'as fait courir avec ta merde inadaptée ???

C'est criminel !


Je te hais bogoss.

T'es un gamin de 51 ans.
Au lit OK, mais sur la route, là, maintenant, j'hésite à faire confiance.

Mon Simon vient de me dire :
"Tu l'aimes pas ce mec"

Non, je ne t'aime pas bogoss.

Prends-toi le dans la tronche :

J'aime faire l'amour avec toi, mais je ne t'aime pas.
Cette virée en moto minable a détruit toute ma confiance en toi.

J'aime te baiser mais la moto, là c'est fini.

Au lit OK, t'es un très bon amant mais plus de moto.

Tu en trouveras une autre, je n'en doute pas.

Je tiens à mes articulations, à mes os, à mon intégrité physique.

Donc, je t'encule, ce soir, bogoss.

On n'embarque pas une femme sur l'autoroute comme ça avec du mauvais matos.
A 120 km/h.



JE TE HAIS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 62
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 18:49

J'ai ton casque avec moi, le xs, je ne t'ai fait prendre aucun risque sur la moto, le seul problème était que tu ne voyais rien mais personne ne pouvait deviner que ce casque était trop grand.
Tu te mens à toi même, tu as vraiment peur de savoir ce que veux dire le mot " aimer ", mais je ne me décourage pas.

N'oublie pas que la haine rejoint l' amour ( prends le dans la tronche !!),
il est vraiment dur pour toi de renier la réalité.

Tu es mal tombée avec moi car la différence entre le pitbull et moi est que le pitbull finit par lacher !!

Je te hais, pardon je voulais dire je t' aime comme dans ton dernier message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 19:24

Peut-être qu'on parle le même langage mais là, je veux passer une soirée soft avec ma fille.

SANS TOI.

Ce que tu m'as fait vivre sur ta moto en direction de Deauville ne relevait pas de l'amour, j'crois pas. Plutôt de la crânerie :

"Elle est bonne ma gonzesse"
Ouais je suis bonne, mais la crânerie Deauville, moi, ça m'énerve.

Y'a vachement de coins plus sympas et c'est comme les deux cent bornes pour j'sais pas où...

J'ai plus envie d'y monter, sur ta moto.

Sauf si t'acceptes le progressif : 40 à 50 bornes maxi.

En toute honnêteté, je me demande si j'ai encore envie de te revoir et de te recevoir chez moi.

Tu baises super nickel et nos peaux, nos odeurs se conviennent.

Mais je n'ai pas aimé comment tu m'as traitée ce matin, chez toi.

J'avais plus qu'une envie : partir le plus vite possible.

A l'heure qu'il est..........

Tes directives me font chier grave et je ne veux pas te recevoir cette nuit.

Je dois maintenant prendre du recul, même si tu m'encules avec bonheur.

Y'a pas que le sexe dans la vie. Je ne compte pas sur toi pour le fric. J'en trouverai, j'en ai toujours trouvé.

Et je t'avais prévenu : je me lasse vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 19:32

Garde cependant le casque.

On sait jamais.

Merci de te l'être procuré.

Je t'aime chéri, je suis très ambigue.

Je veux seulement pas que tu crois qu'on m'achète comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 19:33

Et j'ai très peur, aussi,

des sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 62
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 19:38

Je n'ai pas la prétention ni la stupidité de vouloir acheter qui que ce soit, ambigue, oui tu l'es mais tu as peur (je ne parle pas de la moto) du bonheur, je ne veux qu'une chose, que tu sois, que nous soyons heureux.

Essaye d'y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Mer 29 Aoû - 22:55

Perso, je le trouve bien ce Bogoss.
Bon OK, je suis motard moi aussi.

Catherine, tu as a juste été victime de son enthousiasme.
Je ne vois pas de faute grave.

Tu aurais du tamboriner dans son dos quand tu étais mal.
Réfléchis un peu... il ne pouvait pas t'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Sam 1 Sep - 14:01

Je te suis cent pour cent, Pince Moi les Fesses, bogoss est un chic type, de la race des "rares".

Nous venons de vivre ensemble quelques jours, chez lui, avec ma fille et il nous a royalement reçues.

Jamais il ne m'impose de taxi pour venir le rejoindre, il passe me chercher en moto. Le frigo chez lui est plein des aliments et boissons que nous apprécions, ma fille et moi.

Il est attentif à tout. Vivre avec lui serait un réel bonheur si je pouvais y travailler, à savoir : écrire. Mais son ordi PC ne me convient pas du tout. Faut tout apprendre alors que mon Mac m'obéit à la baguette.

Son appart est splendide ! Spacieux (72 mètres carrés, comme le mien mais il n'est pas encombré comme le mien). Moi, j'en ai marre chez moi, de tous ces machins inutiles que j'accumulent depuis trente ans... Je ne m'y retrouve même plus dans mes fringues.
J'ai besoin de la ceinture qui va OBLIGATOIREMENT avec ma jupe, j'y passe une demi-heure à la chercher, sous la pile de mes 120 ceintures... Et j'abandonne finalement.

Je remets mon vieux jean et le tee-shirt qui traine sur une chaise.

Chez lui, tout est nickel et beau.

Bogoss n'est pas un nouveau riche. Ses meubles anciens sont assortis à du moderne de très bon goût.

Ses baies vitrées ensoleillent le salon et la cuisine immaculée. La vue est magnifique, sur un grand espace de verdure.

Même le parquet rutile, on pourrait patiner dessus.

Tout est comme ça chez lui, il a le sens du détail et je me demande bien ce qu'il fout avec une crado comme moi.


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Sam 1 Sep - 14:03

PS je ne pouvais pas tambouriner tant j'avais peur de lâcher une main. Cela m'était impossible. Et un coup de mon casque contre son casque n'aurait servi à rien, vu que nos casques s'entrechoquent régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Sam 1 Sep - 14:19

Mais il m'a offert un nouveau casque nickel, à ma taille, qui ne dégouline plus à chaque pont.

La différence est incroyable, je sens ma "boîte" cranienne bien maintenue, en sécurité. Je peux tourner le cou de droite à gauche et même le pencher, sans que le casque ne bouge d'un iota.

C'est comme une seconde tête, plus lourde, certes, mais mes vertèbres cervicales n'ont plus aucun effort à faire pour maintenir le tout en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
bogoss

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 07/08/2007
Age : 62
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Sam 1 Sep - 15:28

Moi aussi, j' ai passé ces quelques ( trop peu ) jours avec toi de manière merveilleuse, comme tu le dis le seul problème concerne la rivalité MAC/PC, mais à tout problème existe une solution.
Avec toi, je vis une nouvelle vie, Yves Montand ( un grand parmi les grands) a dit un jour : On ne refait pas sa vie, on la continue.
Et bien moi, Cathy, ma vie, j' ai envie de la continuer avec toi avec nos différences si complémentaires, que la vie serait triste si nous ne l'étions pas, nous serions tels des clones !!
Je veux te faire partager mes joies, mes peines, et je souhaite partager les tiennes; cependant vie de couple ne signifie pas ou du moins ne signifie plus perte d' indépendance, chacun se doit de respecter l' autre.

Cathy chérie, j'ai 51 ans, tu en as 46, nous avons tout pour réussir, la chance tant pour toi que pour moi, il faut savoir l' attraper au bon moment, ce 22 juillet dernier, elle a frappé à notre porte, nous lui avons ouvert cette porte, gardons la avec nous.

Oui, je t' aime telle que tu es, avec tes qualités et défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Sam 1 Sep - 15:43

Je ne tiens pas en place chéri


Tu le liras dans tous mes livres et de nombreux passages vont te choquer.

Ni Dieu ni maître, j'étais protégée par mon père.

Or, de son père, on ne risque rien.

Avant qu'il ne passe à l'ouest, moi, cathy, j'étais surpuissante.

C'est difficile à écrire, mais...

Je pète quand je veux devant mes fils, j'en ai rien à calter.
Je demandais du pez à mon père sans la moindre difficulté. Ca coulait de source en cas de problème.

Mais un amant c'est différent :

Il faut rester jolie et désirable tout le temps (donc plus de prouts)
il ne faut pas accepter trop de thunes de lui car ça ressemble à de la prostitution, comme un échange malsain que je refuse 100/100.

Aucun homme ne m'a jamais entretenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 3213
Date d'inscription : 28/07/2007
Age : 57
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Sam 1 Sep - 15:46

J'étais très protégée

et là, mon père dément, j'ai tout perdu........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ktinet.4rumer.com
PM



Messages : 198
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   Lun 3 Sep - 12:17

Le rapport que tu entretiens avec ton père est étrange, mais d'une certaine manière je comprends tes contradictions.
Le rapport filial est profond , plein de non-dits, irrationnel.


Je le vois par exemple avec mes enfants. j'ai manqué de tendresse avec eux.
Ils me respectent plus qu'ils ne m'aiment.
Le mal est fait. Je ne peux plus revenir en arrière.

Je les ai réussis. Ils me comblent mais je n'ai pas démontré assze d'affection pour eux. Je le sens en retour aujourd'hui.

L'amour : qu'est-ce que c'est difficile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier faux pas de Bogoss   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier faux pas de Bogoss
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Première pose de faux cils !
» Faux sucre
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Sarkozy, premier bilan
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Kti :: Bienvenue chez Kti :: Ici on parle d'amour-
Sauter vers: